Le corrupteur et ses complices

  • 12 mars 2012

 

Mitterrand a été le premier grand corrupteur depuis le début de la cinquième République. Il a acheté ses élections à coups de milliards en promettant des postes de fonctionnaires, des réductions du temps de travail, la diminution de l’âge de départ à la retraite – le tout aux frais de la France. En matière de clientélisme, il n’a rien à envier à Peron ou à Chavez. Il a montré l’exemple aux socialistes de France, qui, du sud au nord, de Guérini à Aubri, ont triché, pillé, détourné, bourré les urnes, acheté des voix, truandé les appels d’offre.

Les intermèdes Jospin/Ségolène – trop naïfs et pas assez clientélistes – ont amené en tête de liste un Hollande qui du temps de son Secrétariat Général n’a rien su, n’a rien vu et n’a rien dit. Le singe n’est donc pas responsable. Mais il a suivi l’exemple de Mitterrand et il achète des voix en procédant au pillage de la France.

Mitterrand a généré l’essentiel du déficit actuel de la France de 1700 milliards d’euros en embauchant des fonctionnaires. Combien Hollande va-t-il prendre dans notre poche pour obtenir son élection ?

Et le système tourne comme une horloge. La gauche conquérante dégrade et spolie la France sans aucune référence à la morale qui a fait la force de la France.

Car Hollande – comme DSK que toute la gauche soutenait alors qu’elle savait très bien que c’était une planche pourrie -, a le plein support du système mis en place par l’alliance Socialiste-Trotskiste bien avant 1981. Cette alliance a plusieurs piliers.

Le premier pilier, c’est le KKK médiatique. Quelle est la déontologie des journalistes ? Elle a été définie en dix points par la charte de Munich de 1971 :

  1. Respecter la vérité, quelles que soient les conséquences
  2. Défendre la liberté d’information
  3. Publier seulement des informations dont l’origine est connue
  4. Ne pas user de méthodes déloyales pour obtenir des informations
  5. S’obliger à respecter la vie privée
  6. Rectifier toute information qui s’avère inexacte
  7. Garder le secret professionnel
  8. S’interdire le plagiat, la calomnie, la diffamation, les accusations sans fondement et s’interdire de recevoir des avantages en raison de la publication ou de la suppression de l’information
  9. Ne pas confondre le métier de journaliste avec celui de publicateur ou de propagandiste
  10. Refuser toute pression et n’accepter les directives rédactionnelles que des représentants de sa direction.

 

Cette charte a été confirmée par la résolution 1003 du Conseil de l’Europe de 1913 : « Les journalistes sont appelés à respecter la vie privée des individus et la présomption d’innocence. Ils doivent obtenir des informations par des moyens légaux et moraux. Ils doivent éviter toute connivence avec le pouvoir politique ».

 

Avec plus de 80% des journalistes qui se déclarent ouvertement de gauche et font campagne pour un parti de gauche, les principes précédents sont totalement bafoués et le KKK médiatique se roule dans la fange avec plaisir et volupté. C’est d’ailleurs l’une des conditions pécuniaires de sa survie. Les plus indécents sont les journalistes du service public qui imposent leur logorrhée gauchiste aux auditeurs et spectateurs avec l’argent du contribuable.

 

Le second pilier est constitué des syndicats.

 

La CGT, dans la Charte d’Amiens de 1906, déclarait « l’indépendance syndicale vis à vis des partis politiques, de l’Etat, des Eglises ». Voyez comme Thibaut – représentant non plus de la classe ouvrière mais de la masse fonctionnaire recrutée – va à la soupe. Il n’en a pas assez avec les deux milliards de subvention extorqués à l’Etat et les milliers de fonctionnaires détachés : Hollande lui en donnera plus.

 

Regardons FO : au moment de sa scission, Léon Jouhaux déclarait «son indépendance syndicale vis à vis des partis du gouvernement, de l’état, du patronat et des églises ». Avec le Trotskiste Blondel et le faux-cul Mailly, FO est tombé bien loin de ces principes fondateurs. FO sera donc récompensé.

 

Ces syndicats sont devenus des cancers de la société française mais ils sont protégés par un système totalement verrouillé empêchant les non syndiqués de s’exprimer. Dans le privé, la confiance dans les syndicats est nulle mais leur présence est imposée aux employés et ouvriers.

 

Le troisième pilier est le sinistre Syndicat de la Magistrature (SM).

 

La réforme constitutionnelle (2008) a créé un code de déontologie dont on avait bien besoin avec tous les dérapages juridiques générés par le système. Ce code stipule : «  la loi exige du Magistrat qu’il soit indépendant, impartial et intègre et lui reconnaît des droits et des obligations qui résultent des principes fondamentaux, base de la confiance du public, gage auprès de celui-ci de sa dignité autant que de son honneur. Elle implique pour lui probité, loyauté, respect de la loi, protection des libertés individuelles, réserve et attention à la dignité d’autrui comme à celle de l’institution judiciaire ».

 

Qu’on rapproche ce code d’une fameuse déclaration d’Ostwald Baudot soutenu par le SM «  soyez partiaux, faites pencher la balance d’un côté, privilégiez la femme contre le mari, l’enfant contre le père, le débiteur contre le créancier, l’ouvrier contre le patron, le voleur contre la police , le plaideur contre la justice ». Plus récemment le SM a plaidé pour « la possibilité pour ses membres d’exprimer ouvertement leur penchants politiques » ainsi que pour considérer le délinquant comme victime de la Société.

 

Qui peut encore avoir confiance dans une justice entièrement aux mains de la gauche et dans laquelle le SM obtient 30% des voix aux élections syndicales ? Toutes les dérives, toutes les fausses protections, toutes les erreurs judiciaires, tous les dénis de justice sont possibles et se concentrent sur des Tribunaux dits de gauche qui font une justice de gauche avec des petits juges qui n’ont aucun respect  pour le justiciable.

 

Le quatrième pilier – et c’est le plus dramatique – concerne l’éducation.

 

Les Trotskistes, par l’intermédiaire du FSU (30% des voix aux élections syndicales), ont pris le pouvoir dans nos écoles et imposent les méthodes interdites, les déformations de l’information, la haine du travail, le nivellement par le bas, la grève, l’absence, la désinvolture. Ce sont ces valeurs détestables qui forment nos enfants pour toujours. Depuis le Code Soleil, et devant le refus des Syndicats, on n’a pas pu créer un code de déontologie des professeurs en France comme il en existe dans la plupart des pays. Les enseignants sont chargés (normalement) de former nos enfants intellectuellement et moralement. Les programmes sont les seuls contraintes qu’ils acceptent (parfois) et ils ne veulent surtout pas avoir à rendre le moindre compte. Ils ont oublié qu’ils sont fonctionnaires et chargés d’un service public. Les parents et les enfants sont les utilisateurs de ce service et les enseignants sont chargés de rendre ce service, ce que beaucoup ont oublié. Et pour certains enseignants, même les principes de base de déontologie du fonctionnaire ne s’appliquent pas. Ils sont totalement libres de manipuler les lycéens ou les universitaires dans le but politique qui est le leur et aucune sanction d’exclusion n’est jamais prononcée. Les enseignants considèrent avoir un droit régalien sur leurs élèves.

 

La droite a ses défauts mais la droite s’est fixée comme but de construire, de créer de la richesse pour la France. La gauche n’a qu’un but : profiter de cette richesse.

 

Et Hollande avec ses grands gestes qui miment la distribution d’argent – comme autrefois dans les arènes romaines où on achetait la paix du peuple -, a-t-il sa place dans cette France qui a été à la pointe de la démocratie véritable, de l’évolution industrielle et commerciale, de la récompense pour ceux qui travaillent ? La solidarité a été remplacée par l’assistanat.

 

En spoliant le privé au profit du public, Hollande sécurise son élection mais c’est la France qui va dans le mur à la fois financièrement et moralement.

 

Le clientélisme est une corruption et la corruption est un délit puni de 10 ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende. Qui aura le courage d’aller au charbon pour faire respecter la loi et assignant en justice le système socialiste ? Il faudra bien que quelqu’un le fasse avant que notre démocratie ne périsse.

 

DANTON

Déjà 7 commentaires, laissez un commentaire

7 commentaires actuellement

  1. un casting sans equivalent de corrupteurs et corrompus des républiques exemplaires et irréprochables taper sur le web:
    L’état m’a plagié mon brevet d’invention et se l’est approprie.
    Vous avez de UMP du PS. Et du RBM puis des couilles molles de Udi et apparentes.

  2. en espérant que dimanche tousse vous allez votez ! pour UMP- FN- MODEM- ET SUTOUT , pas pour se gouvernement de merde de socialo vert ainsi que les communiste car cela ferons alliance avec c est con du gouvernement la il voudrais êtres le plus grand parti de la gauche il faut faire un parage dimanche a cette gauche qui par le mensonge vous a u des charmeur par millier, les impôts qui augmente, des usine qui ferme, des mère de famille qui ne touche plus les allocation familiale les loyer qui augmente a vue yeux des famille entier sans travail il faut que se gouvernement se retire du pouvoir nous les vieux en arrive plus aux fin de mois c’est la misère qui vient a nos porte cela suffi il yen a plus assez de se gouvernement les journaliste sont pour eux la justice et avec eux les syndicat aux trop c’est trop voté UMP. vote MODEM vote FN surtout ne voté pas:parti socialist PS NE VOTE PAS VERT LES ECOLOGISTE NI LES COMMUNISTE??- IL FAUT RENVERCE LA TENDANCE AVANT QUE LA FRANCE SOIS EN FAYTTEVOTE POUR SAUV2 LA FRANCE??????

  3. @ maurice alephebet

    Ton vote on s’en fout !!!
    Il faut t’inscrire dans un ou même plusieurs mouvements qui défendent tes idées…et faire des actions qui feront parler de toi et du mouvement….
    Ton vote ??? une plaisanterie je pense de ta part !!

  4. je ne voterai que pour le parti qui proclamera l’abrogation et l’annulation totale et rétroactive du mariage gay (vote truqué donc illégal ; illégal car lésant les enfants déjà nés, illégalement parce que violant les droits universels de l’être humain à avoir un père et une mère légitimes et naturels, seuls liens de protection naturels de l’enfant, que l’on viole avec actuellement avec violence par des mesures éducatives scandaleuses et avec la complicité des juges francmaçons ; illégal parce que permettant toutes les dérives et escroqueries, tant à l’héritage qu’au nom de famille ; illégal parce qu’instaurant le commerce des femmes, des enfants, le viol des garçons influencés par la propagande homosexuelle, même s’ils ne le sont pas, les castrant psychologiquement au risque du suicide, qui s’ensuit très souvent ; illégal, parce que lésant les enfants légitimes déjà nés ; illégal parce que permettant toutes les dérives des sectes, telle la fr’ancmaçonnrie, et d’autres sectes qui vérolent toutes les administrations, institutions (Justice, par exemple, ou éducation nattonale). Le mariage gay est une telle escroquerie qu’elle laisse transparaîtr’e un programme totalitaire esclavagiste, incluant des armes de destruction psychologique et économique des peuples, une destruction de la nation au profit d’une association de malfaiteurs. J’attends qu’une enquête très approfondie soit ouverte sur les programmes de recherche de manipulation psychologique, psychiatrique, et sur le human blue project, ainsi que sur les fonds détournés (y compris ceux qui ont utilisé le sida pour s’en mettre plein les poches) par des associations telle le grand orient de france et ses filiales à travers le monde (voir colonies francmaçonnes en afrique par ex), qui ont coulé notre pays pour se recycler dans le nouveau club hitlérien appelé europe, qui est une association de malfaiteurs, de voleurs, et de criminels : ils se sont inscrits, pour eux mêmes dans leur torchon de traité européen, qu’ils seront couverts par l’impunité grâce à leur appartenance à l’association des fonctionnaires européen, et quelque soient les crimes de masse qu’ils auront commis ! Tous les journalistes qui se rendent coupables de complicité avec cette propagande infâme seront condamnés par tous dans l’avenir. Les français ne seront plus accueillis par les pays étrangers, et seront vomis par l’horreur de leurs crimes.

    Alors, il faut créer un nouveau parti, hors francmaçonnerie et sectes en tous genres , celui du parti de l’intérêt général, celui qui proclamera illégale et illégitime les lois contre nature, les lois impliquant de fait l’esclavage des plus faible, celui qui abrogera, avec rétroactivité, et pour jamais, le mariage « gay », que même les vrais gays ne demandent pas, homosexuels instrumentalisés…. A vous de répondre sur la création de ce parti, puisque Marine le Pen n’a pas dans son programme l’abrogation avec rétroactivité !!! le mal sera fait si la rétroactivité n’est pas pronocée : cela voudrait dire que le front national laisserait s’exercer une loi illégale, truquée jusque dans le vote et rejetée par quatre vingt dix pour cent des français !!!

    Les peuples ont de la mémoire, et nous savons où mène la sodomie de tous par tous, qui est la loi de la mort, du meurtre, du viol, et de la merde, au sens propre du terme, car là, il n’y aura plus aucune loi, et rien ne pourra protéger ni vos fils, ni vos filles, ni tous vos descendants : ce sera le néant et la mort, la barbarie et l’infâmie, l’ordure et la bestialité la plus infâme nous gouvernera, et personne ne pourra y échapper, pas même les « homos » : le néo nazisme pire que le nazisme des années noires de 39/45 !

  5. LES MEDIAS N’AIMENT PAS LA FRANCE !
    Depuis que les Socialistes sont au pouvoir, en particulier depuis que François Hollande est Président de la République, l’information médiatique en France est dirigée essentiellement contre tout ce que le Gouvernement entreprend !
    Pourtant, quand il a pris les rênes du Pays, la situation était désastreuse :
    – Les français étaient gouvernés les uns contre les autres : public/privé, jeunes/âgés, chômeurs/travailleurs, villes/banlieues, etc.… ! – Les finances publiques dans un état lamentable ! – Les riches plus riches, les pauvres plus pauvres ! – Les autoroutes privatisées ! – Les affaires en cascades : L’Oréal, Champ de courses bradé, financement de campagne électorale, indépendance de la justice remise en cause par la loi Dati, désignation à l’audiovisuel par le Chef de l’Etat, et ainsi de suite …
    Tous les journaux ont promotionné cette méthode gouvernementale ! Mais les Françaises et les Français ont décidé le contraire ! Ils ne veulent plus de « Karcher » !
    Depuis, il ne manque pas une seule journée où les journaux écrits, télévisés, tapent sur le Gouvernement. Tout est orchestré, dans toutes les pages de l’information, je suis outré !
    Prenons un quotidien national, très connu à Paris :
    – Page une : Hollande est-il à la hauteur ? – Page deux : Marine Le Pen dénonce la hausse des impôts ! – Page trois : La loi sur la refondation de l’école et les rythmes scolaires en interrogeant un élève de la maternelle ! – Page quatre : L’écotaxe : les camions dans la rue ! Les bonnets rouges alors qu’ils sont dirigés par les patrons ! – Page cinq : Un homme tire sur ses parents ! – Page six : La France va être éliminée ! – Page spectacles : Sarkozy admire en spectateur Carla Bruni !
    Vous fabriquez des torchons ! Je vous cite :
    « Les incapables, la prostate, …….
    Et c’est tous les jours ainsi ! Tout est foutu ! Suicidez vous ! Les socialos sont au pouvoir !
    Vous promotionnez la sinistrose ! Vous ne dites pas la vérité ! Non, tous les Français ne sont pas racistes ! Non, tous les français ne sont pas contre les mesures gouvernementales ! Non, tous les français ne sont pas contre certains impôts !
    Aucun de vous n’explique le pourquoi, le bien fondé des mesures gouvernementales. Au contraire, vous instrumentalisez les gens indécis, les plus défavorisés, pour leur faire croire que le gouvernement est composé d’incapables, le Président en premier !
    Alors ne vous étonnez pas de la montée du racisme, qui génère des prises de position pour le Front National ! Oui, Messieurs les journalistes, vous promotionnez un parti qui soit disant est politique, vous participez à la banalisation des extrêmes !
    Non, Messieurs, vous n’aimez pas la France !
    Et en plus votre « canard » est cousu de fautes d’orthographe !
    Non, Messieurs, vous n’aimez pas la France !
    Pourtant le Gouvernement n’a rien changé dans la feuille d’imposition des journalistes ! Plus que les cheminots, que souvent vous mettez en exergues, vous bénéficiez de privilèges !
    « Non seulement des avantages en nature : frais de repas, d’hôtel, de déplacement, mais aussi d’une véritable niche fiscale. En effet, à l’origine, une déduction fiscale supplémentaire par rapport à tout citoyen français a été crée et se justifiait en raison de l’impossibilité pour les journaux d’après guerre de disposer des ressources financières suffisantes pour rembourser l’intégralité des frais professionnels. Dans ce contexte l’Etat a accepté d’assumer ces défraiements pour tous les journalistes et les métiers s’y rapportant. Mais à la fin de la 2 ème guerre mondiale, les conditions salariales des journalistes français ont évolués. Désormais, la plupart des frais professionnels sont pris en charge par leurs journaux.
    Les journalistes cumulent donc les remboursements effectués par leur Entreprise et celui de l’Etat ! Aujourd’hui l’article 81 du code général des impôts permet aux journalistes de déduire directement 7.650 euros de leur revenu imposable pour « frais inhérents à leur profession ». Alors que tous les français sont censés être « égaux » devant l’impôt : article 13 de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen ! ».
    Mais voyez-vous, les cheminots sont informés, leurs Ipad ne fonctionnent plus à la vapeur !
    Non, Messieurs, vous n’aimez pas la France !
    Et puis un jour, on s’en prend aux médias ! Qui ? Pourquoi ?
    Un homme armé isolé ou organisé ?
    Voilà ce que vous avez entrainé dans votre sinistrose, une maladie terrible !…….Une place privilégiée aux fous, aux extrêmes !
    Alors que vous prônez la liberté de la presse, vous êtes l’instrument d’une seule idée de pensée ! Vous n’acceptez plus le pluralisme ! Avant, vous exprimiez diverses opinions ! Aujourd’hui vous êtes tous sur le même courant de pensée !
    Mais qu’en on s’attaque à la Presse, on s’attaque à notre Liberté à Toutes et Tous ! Alors, Nous comme on aime la France, on vous défend aussi !
    Oui pour la liberté de la Presse !
    Non pour une presse dirigée par un seul courant de pensée !
    Oui, nous, Toutes et Tous, aimons la France !
    Un citoyen imposable et fier de l’être, mais qui a cessé d’acheter le journal et qui a débranché son téléviseur ! Jacky DUPONT

  6. NoS dirigeants ont cru relever la france avec les 35 ,h;
    ??ils ont réduit beaucoup d’entreprise a la faillite ??
    ou a la délocasisation !! A 18 ans en 1953 : nous faisions : 55 Heures par semaine …tous les Français étaient contents d’avoir du travail !!! je pense qu’il etait possible de réduirez le temps de travail , sans tomber dans les extrêmes ?? La gauche pour gagner des voix a mis la France en morceaux …sans parler de l’immigration …qui est un gouffre financier !!

  7. bonjour
    Qui aura le courage d’aller au charbon, qui aura le courage de se lever?…
    Cela fait quelque temps maintenant que j’essaie de fonder un parti, le problème, c’est que beaucoup dénonce, critique
    mais c’est tout.
    j’aurai besoin d’aide, besoin de collaborateurs, de média, etc, etc…
    Mon parti, Le PPF, parti du peuple de France, se veut le parti du peuple, le vrai, celui que je connais, j’en fais parti,
    il se veut le parti de tous ceux qui souffre en silence, la masse silencieuse, de tous ceux qui veulent que l’on arrête le massacre.
    Alors, s’il y en à que cela intéresse!…merci d’avance
    adresse email: claudecheron14@free.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *