« Un égoïste c’est quelqu’un qui ne pense pas à moi » (*)

  • 25 juin 2012

Reblochon 1er, au cours d’un des premiers conseils des ministres, a accusé Angela Merkel d’égoïsme. Mais La Fontaine nous avait déjà prévenu : « la fourmi n’est pas prêteuse ».

La gauche française, avec sa boulimie de fonctionnaires, a dilapidé toute la richesse créée par la France depuis 30 ans. La dette correspond en effet exactement au coût des fonctionnaires engagés. Mais, victime de sa soif de pouvoir, elle doit maintenant gérée la dette qu’elle a créée.

Mitterrand avait allégrement mis une France riche sur la paille en deux ans. Combien de temps Reblochon 1er va-t-il tenir ? La droite a été étranglée et Sarkozy n’a pas osé ou n’a pas pu prendre les décisions nécessaires (suppression des 35 heures, remise en cause de l’emploi à vie, arrêt du financement des syndicats par l’état, contrôle des associations,…). Mais la gauche, avec ses promesses, va prendre en pleine figure le boomerang explosif de la gestion de l’Etat boulimique et obèse qu’elle a créé.

Reblochon 1er a déjà été crié misère auprès de Tante Angela, qui n’a aucune intention de partager avec une cigale socialiste l’argent qu’elle a mis de côté depuis des années pour ses vieux jours.

Evidemment, il va essayer de rassembler quelques loubards des banlieues sud pour tenter un petit casse, mais Tante Angela n’a pas l’intention de se laisser faire.

La droite (une certaine droite) est relativement satisfaite de laisser le navire dans la tempête à notre capitaine de pédalo et ne cherche pas vraiment une cohabitation.

Pour vraiment redresser la barre, les mesures à prendre sont bien plus violentes que tout ce qu’a tenté Sarkozy, qui n’est pas arrivé sur ce thème aux chevilles de Thatcher.

Qui sera ce Zorro dans l’UMP ?

DANTON

(*) Cette phrase a été empruntée malencontreusement à Eugène Labiche (1815-1888)

Déjà un commentaire, laissez un commentaire

1 commentaire actuellement

  1. Les « socialos » parlent de partager alors qu’ils sont eux mêmes pas prêts de partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *