Montebrouette, mieux que Moi Président, est l’acrobate de l’emploi

  • 14 février 2014


Pour aider, ou faire semblant d’aider, les entreprises, la bande de Charlots qui nous gouverne a décidé il y a quelques temps de restituer aux entreprises quelques miettes du festin fiscal que l’Etat glouton prélève chaque année sur le travail. Le cerveau tortueux de Moi Président  a conçu le CICE, mesure ambiguë censée diminuer de 20 milliards d’euros les prélèvements au bout de trois ans. On peut se demander pourquoi attendre 3 ans pour atteindre l’objectif de 20 milliards. N’y a-t-il pas urgence à faire baisser le coût du travail ? Une chose est certaine, c’est que le dispositif ne rapporte rien la première année et que l’état a ainsi incité les banques à le préfinancer. Mais les entrepreneurs ont une telle confiance dans Moi Président que les entreprises qui ont choisi ce préfinancement n’ont représenté qu’une enveloppe de 1 milliard d’euros en 2013, très loin de ce qu’escomptait le gouvernement.

Et ceux qui doutaient de la pérennité du CICE semblent avoir eu raison puisque Moi Président vient de convoler avec notre Gattaz national pour créer un nouveau concept qui pourrait remplacer le CICE.

Le nouveau gadget de Moi Président, c’est le Pacte d’Irresponsabilité, censé diminué les charges des entreprises de 10 milliards additionnels tous les ans d’ici à 2015 (ou 2016 ? ou 2017 ? selon les sources…). Et évidemment, comme pour le CICE, Moi Président n’a pas la queue de la première cerise nécessaire pour financer ces 10 milliards, sans augmenter les impôts et sans accroitre le déficit. Il va falloir qu’il fasse des E.C.O.N.O.MI.E.S, un mot que sa majorité ne connait pas.

Notre brave Gattaz avait lancé le chiffre d’un million d’emplois moyennant une réduction de charge annuelle de 60 milliards. Moi Président a retenu ce chiffre d’un million tout en maintenant ses maigres réductions de charge de 10 milliards supplémentaires. Et Montebrouette, avec un mouvement de menton, décrète qu’avec 10 milliards de réduction, les entreprises doivent pouvoir créer 1,6 million d’emplois. Qui dit mieux. La foule applaudit devant tant d’audace ! Bravo l’acrobate (ou plutôt le clown) !

Mais tous ces chiffres sont complétement déconnectés de la réalité des mécanismes de création d’emplois dans le secteur concurrentiel. Seul l’Etat peut décider de créer des emplois fictifs. Les entreprises ne créent de l’emploi que si leur activité se développe. Le cycle est le suivant : la baisse des charges accroît la compétitivité des entreprises et restaure leurs marges, ce qui leur permet plus facilement de gagner de nouveaux marchés puis d’investir, ce qui in fine génère de nouveaux emplois pérennes.  Ce cycle s’étale au mieux sur 3 à 5 ans. La baisse des charges d’aujourd’hui crée les investissements de demain, qui eux-mêmes génèrent les emplois d’après-demain. Associer une baisse des charges à une création immédiate d’emplois est un non-sens, sauf à se comporter comme l’Etat qui crée des emplois aidés sans utilité.

Et puis les ordres de grandeur des chiffres avancés sont ridicules. L’investissement en France depuis quelques années se situe aux alentours de 400 milliards d’euros par an. Avec ce niveau d’investissement la croissance est à peu près nulle et le nombre de chômeurs augmente de 300 000 à 400 000 par an (hors emplois aidés). A supposer que le CICE génère 20 milliards par an et que tout soit dédié à l’investissement, cela ne représente que 5% du montant global. Il est peu probable qu’une variation aussi faible ait un impact fort. Tout au plus pourra-t-elle contribuer à réduire l’accroissement du chômage. Quant aux 10 milliards de plus de Moi Président, ils ne représentent que 2,5% additionnels. C’est presqu’une aumône ! Faut-il vraiment se baisser pour la ramasser ? L’impact sur le chômage sera minime et les chiffres de 1 ou de 1,6 million d’emplois sont complètement fantaisistes. En fait ces mesures n’ont de sens que si elles s’inscrivent dans une optique de baisse continue des charges sur une durée de 4 à 5 ans, avec un objectif de baisse d’au moins 60 milliards. Mais Moi Président n’a ni la volonté, ni surtout la majorité pour avancer dans cette voie.

En fait il apparaît de plus en plus que le Pacte d’Irresponsabilité n’a d’autres buts que de transférer la patate chaude du chômage vers le Medef. Gattaz a été bien naïf de croire que Moi Président était sincère. Seul l’effet d’annonce a compté pour Moi Président. De même que la Grande Réforme fiscale d’Ayrault a totalement disparu du paysage et a seulement permis à Ayrault de gagner quelques mois de plus à Matignon, gageons que dans quelques semaines le Pacte d’Irresponsabilité aura fait pschitt et que Moi Président aura trouvé un nouveau gadget.

Notre bande de Charlots est en fait une bande de menteurs, mais ça on le savait déjà.

 

DANTON

Déjà 31 commentaires, laissez un commentaire

31 commentaires actuellement

  1. Oscar ne dit pas que des conneries et si sa démonstration sur les énergies renouvelables ne m’a pas totalement convaincue étant personnellement plus fort en droit qu’en technique, je ne puis lui laisser dire que de Gaulle fut une catastrophe. Certes, il a fait des erreurs reconnues après coup mais ayant vécu avant, pendant et après lui, il n’y a aucune comparaison entre son époque et celles des autres.

  2. 10 milliards d’euros annuels de cadeaux pour 2 millions d’emplois à créer sur 5 ans, ça fait un peu plus de 2000 euros mensuels par embauche, ce qui restera supérieure au coût moyens des salaires de ces nouveaux arrivants, qui seront probablement payé bien peu au-dessus du SMIC.

    On ne peut donc pas dire que ces cadeaux sont trop faibles.

    Proportionnelle à la masse salariale, ces crédits d’impôt iront en grande partie dans les grosses entreprise. L’entrepreneur individuel sans salariés ou très peu, qui aurait bien besoins de développer son activité, ne récupérera rien.

    Non, le coût du travail n’est pas trop élevé. Le coût du capital par contre, si. Il y a largement de quoi répartir le travail entre tous sans perte de revenus dans les portefeuilles des spéculateurs riches à millions ou à milliards.

  3. L’Allemagne, dont le territoire, déjà plus réduit en surface, est de plus bien moins exposé à la générosité solaire que celui de la France dispose pourtant d’une puissance installée en photovoltaïque correspondant à plus de cinq réacteurs nucléaire. Comme ils produisent 20 % du temps contre 80% pour un réacteur nucléaire, en première approximation à puissance installée égale, il en faut quatre fois plus en puissance installée en photovoltaïque qu’en nucléaire pour une même production, mais les réacteurs sont ralentis toutes les nuits et même de plus en plus souvent, surtout en France, stoppés plusieurs jours, alors qu’ils pourraient produire, car leur production, ne trouvant pas d’acheteur, est invendable. Il y a en effet surproduction électrique en Europe.
    Question surface nécessaire.
    D’abord la surface est fonction du rendement, or celui -ci ne cesse de croître en photovoltaïque, les panneaux actuels vendus et installés, tournent à 15% de rendement, ceux d’il y a huit ou dix ans à 10% seulement, déjà des panneaux à 20% sont en vente par une société américaine rachetée par Total. Dans cinq ans les panneaux vendus seront à 24 % de rendement au moins.
    L’astuce, question surface nécessaire, si l’on peut dire, c’est d’installer les panneaux sur le toit
    des habitations déjà existantes dont le propriétaire ne va pas avoir, c’est évident, à supporter un prix de location, alors que si l’on veut les installer sur des friches industrielles ou dans des champs il faudrait louer l’emplacement.
    Un simple calcul à base de multiplications, révèle qu’avec 40 m² de recouverts en panneaux solaires, il y a de quoi alimenter une habitation moyenne et même de quoi la chauffer en électrique avec pompe à chaleur air-air si elle est bien isolée, il y a même surproduction une bonne partie de l’année. Simplement il faut tenir compte qu’en France la production annuelle diminue pour une même installation, quand on monte vers le nord, mais d’un tiers seulement entre Perpignan et Lille. En Allemagne ils en sont maintenant à livrer les maisons neuves déjà équipées de panneaux solaires. Dix millions de maisons individuelles équipées chacune de 40 m² cela nous donne bien 400 millions de m², soit 400 km². Si vous rajoutez les toitures des bâtiments industriels, agricoles, des entrepôts, parkings, centres commerciaux et autres constructions utilisables, on grimpe vite à plus de 1000km², c’est-à-dire que sans toucher à un seul mètre carré de terres agricoles, de parcs ou de forêts, on arrive déjà au tiers de la surface de 3000 km² que vous citez en référence. Avec des panneaux à 30% de rendements, déjà utilisés dans le spatial et qui seront disponibles avant 20 ans, peut être seulement 15 en applications terrestres, on arrive à 2000 m²
    Et il n’y a pas que les toitures, bien des façades exposées au sud peuvent aussi être ainsi équipées, les vitres solaires existent déjà, même si c’est avec un rendement de 5 à 10% seulement actuellement. 1000 kilomètres d’autoroute recouverts sur 10 mètres de large de panneaux solaires, cela représente encore 10 millions de m², soit 10 km²
    En tout état de cause le passage au photovoltaïque se fera progressivement sur des dizaines d’années, il n’y a aucune urgence à disposer tout de suite en photovoltaïque de la totalité de l’électricité actuellement produite par d’autres moyens, et en moins de 10 ans on peut parfaitement arrêter tous nos réacteurs nucléaires et produire autrement, le Japon est bien parvenu en deux ans seulement à stopper cinquante réacteurs nucléaires, soit tous ceux dont il disposait, et en France il n’y en a jamais que 58, les arrêter en dix ans seulement ne doit guère poser de gros problèmes. Quant au coût je signale que s’il fallait, au prix actuel, construire la puissance déjà installée en nucléaire en France ,i l y en aurait pour 300 milliards d’€ selon Jancovici, dans un article récent du journal Les Echos, Jean Marc Jancovici le polytechnicien chantre indécrottable du nucléaire en France et qui a pollué nos écrans télés bien trop longtemps.
    Je signale aussi qu’au prix actuel des panneaux solaires, même produits en Europe et non achetés à la Chine, qui d’ailleurs les réalise avec des machines achetées aux allemands, le prix des panneaux seuls, non installés, pour la même production que celle de 58 réacteurs de 1100 mégawatts chacun, n’arrive même pas à 80 milliards d’€, donc au moins trois fois moins cher. Il n’y a donc pas photo, le nucléaire a perdu sur toute la ligne. Et c’est d’ailleurs là aussi ce qui explique qu’il n’y ait plus de projet solide et effectif de construction en Europe de réacteurs nucléaires. Le projet anglais avec EDF sur Hinkley Point, c’est du pipo intégral, mais où EDF a déjà dépensé plus d’un milliard d’€ en frais divers, dont des pots de vin pour tenter de convaincre les sujets de sa gracieuse majesté. Qui sait par exemple qu’EDF, dans ce but a versé plus de 400 millions d’€ en 2012 pour les jeux olympiques de Londres. et 12 milliards d’€, en 2008-2009 pour acheter British Energy avec cette ambition nucléaire ? Et plus de 3 milliards d’€ balancés aux Etats-Unis pour acheter une participation dans Constellation Energy avec l’ambition de pouvoir ainsi construire des EPR chez l’oncle Sam? Echec total mais il faut maintenant rembourser les crédits internationaux en prélevant sur les factures d’électricité fers français. Tout ceci a augmenté l’endettement d’EDF, sur des crédits internationaux qu’il faut maintenant rembourser. Là vraie raison de l’augmentation des factures d’EDF est là, dans ces erreurs monstrueuses, liées aux délires d’un ramassis de nucléocrateux et beaucoup moins dans le coût des énergies renouvelables, qui n’est qu’un sale prétexte de plus.

  4. si c’ est facile de dire des mesonges aux naifs le jour vient et les menteurs iront au marigot puiser de l’eau avec paniers .vous verez MOI PRESIDENT sera réélu
    en 2017 car l’obscurité ne peut vaincre la LUMIERE
    T P vous salue

  5. “combien faut-il de photovoltaïque ou d’éolien faut-il pour remplacer le parc nucléaire français ?”

    Une éolienne coûte des millions d’euros et ne produit pas grand-chose, c’est un lobby puissant qui fait digérer la praline aux pouvoirs public en arrosant copieusement tout le monde.

    Un réacteur nucléaire possède une puissance d’environ 1 100 MW.

    Un réacteur nucléaire peut délivrer entre 7 000 000 MWh et 8 000 000 MWh par an

    Les éoliennes d’aujourd’hui sont capables de développer une puissance de 5 MW
    Les meilleures éoliennes (off-shore) délivrent en moyenne 17 000 MWh par an
    Le chiffre retenu pour l’éolien européen installé est de 2 000 MWh de production annuelle par MW de puissance installée

    Calculs
    Moyenne annuelle de la production d’électricité avec l’énergie nucléaire :
    (7 000 0000 + 8 000 000) / 2 = 7 500 000 MWh / an
    Moyenne annuelle de la production d’électricité avec l’énergie éolienne :
    2 000 * 5 = 10 000 MWh / an
    Combien d’éoliennes pour remplacer un réacteur ?
    7 500 000 / 10 000 = 750 éoliennes / réacteur.
    Soit 750 x 58 (nombre de réacteur en France) = 43.500 éoliennes.

    Magnifique Paysage que celui bourré d’éoliennes !!!

    3 000 km² de panneaux photovoltaïques pour compenser une partie des réacteurs nucléaires …
    “Mais où va-t-on bien pouvoir installer 3 000 km² de panneaux photovoltaïques ” ,pour compenser l’arrêt de certaines centrales nucléaires ?
    Si on installait ces panneaux photovoltaïques au sol, cela représenterait un peu moins que la surface du département du Rhône (3 249 km²). Pour le Midi-Pyrénées, cela ferait l’arrondissement de Pamiers en Ariège (1 315 km²), et celui de Muret en Haute-Garonne (1 639 km²). En fait, 3 000 km², ça fait un carré de 55 km de côté.

    Dans un temps second nous reverrons les énergies fossiles charbon etc…reprises par le Japon qui va mettre 50 ans pour essayer de refaire financièrement surface !!!!

  6. Colibri a constaté que j’ai une autre vision des choses, c’est exact, et je ne roule pourtant pour aucun parti, même si effectivement, les théories marxistes et leurs divers avatars, y compris le nazisme, ne sont pas ma tasse de thé.Ceci écrit je me préoccupe avant tout d’essayer de faire ouvrir les yeux sur l’immense mensonge de la question nucléaire en France. De Gaulle fut une catastrophe pour le pays d’abord et avant tout pour avoir cru au nucléaire. L’urgence c’est d’arrêter tout l’électronucléaire, et le plus vite possible, c’est du passé, complètement dépassé technologiquement et qui nous ruine. Un accident nucléaire majeur est ce qui nous menace le plus actuellement, et même l’ASN, l’Autorité de Sûreté du Nucléaire, pourtant peuplée de fanatiques de cette technologie, l’écrit régulièrement depuis un an maintenant, ayant même chiffré à plus de 5000 milliards d’€ son coût. EDF n’a plus le personnel compétent pour maintenir son parc de réacteurs en état, les nouveaux arrivants à EDF, même après des années de présence, n’arrivent pas à travailler aussi bien que les anciens, les durées pour changer le combustible nucléaire et procéder aux visites de contrôle s’allongent constamment, ce qui renchérit constamment le coût de l’électricité nucléaire produite.L’électronucléaire c’est du passé, ce fut une immense erreur et il serait temps d’en prendre conscience.

  7. Ah bon parce que ce sont les Énarques qui dirigent la France ????

    J’ai toujours cru que la Finance imposait aux dirigeants de Droite ou de Gauche (qui sont des pantins ) les lignes directrices de notre économie en fonction du baromètre financier…Ceci est actuellement très visible la BCE et donc Bruxelles donne les ordres et les grandes lignes …

    Mais décidément Oskar semble avoir une autre vision des choses…une vision qui légitime l’intérêt d’un Parti pour diriger la France….Vision qui ne doit pas déplaire aux politiques énarques de tout bord ,ersatz de la caste des privilégiés au temps des Rois !!

  8. Colibri n’a pas bien lu. J’ai constaté que le déficit de la balance des paiements courants, c’est-à-dire quelque chose d’essentiel pour l’indépendance et l’autonomie d’un pays, avait été catastrophique pour la France, une fois de plus en 2013, et ce en dépit de notre électronucléaire, dont d’ailleurs la totalité de l’uranium est importé, du Niger, qui voudrait d’ailleurs nous le vendre plus cher, et d’Ouzbékistan. Par contre l’Italie, sans nucléaire, dégage un excédent de plus de 25 milliards d’€ sur cette même balance. Une conclusion s’impose, le nucléaire, et contrairement à ce que De Gaulle avait bien pu en penser, n’assure pas du tout notre indépendance financière. Et je ne cite que pour mémoire, l’Allemagne, qui, plus peuplée que la France et avec quatre fois mois de réacteurs qu’en France, affiche pour 2013, un excédent de cette balance des paiements, véritable baromètre de l’indépendance d’un pays, de 199 milliards d’€. De Gaulle s’est trompé, sur le nucléaire, sur Concorde et surtout sur la création de l’ENA. D’ailleurs, et c’est une évidence que de l’écrire : énarque après énarque, la France creuse sa tombe.

  9. Oskar Lafontaine me semble être totalement ignorant des enjeux internationaux..DE Gaulle ne voulait pas être assujetti à une puissance é&étrangère.
    Il avait compris que les énergies fossiles nous attachaient à un Pays Producteur et voulait s’éloigner de ce schéma d’inféodés….
    Aujourd’hui la France s’islamise pour continuer à avoir son énergie, et est devenu totalement dépendante de l’Algérie et des pays arabes pétroliers et gaziers….
    L’économie d’un pays découlant de cet univers ..ne cherchez plus l’erreur…vous l’avez sous les yeux !!!!!!!!!!!!!!!!!

  10. Bientôt les beaux nez rouges élyséens chassés par les bonnets rouges phrygiens !
    Le socialisme, au même titre que le communisme, n’a jamais été une entité pragmatique économique, mais uniquement un groupe idéologique mû par l’envie et la jalousie. Quand on sait celà, on comprend tout. Malheureusement, comme le disait « tonton », il est plus facile de diriger 200 ânes qu’1 intellectuel.

  11. Bientôt les beaux nez rouges élyséens chassés par les bonnets rouges phrygiens !
    Le socialisme, au même titre que le communisme, n’a jamais été une entité pragmatique économique, mais uniquement un groupe idéologique mû par l’envie et la jalousie. Quand on sait celà, on comprend tout. Malheureusement, comme le disait « tonton », il est plus facile de diriger 200 ânes qu’1 intellectuel.

  12. Colibri me donne l’impression d’ignorer beaucoup de choses de la problématique énergétique. Par exemple j’estime pour ma part que la plus grande erreur de De Gaulle fut, en octobre 1945, de créer le CEA et l »ENA.
    Quant à l’indépendance énergétique grâce au nucléaire, j’observe et je constate qu’en 2013, le déficit de la balance des paiements courants de la France s’est élevée à plus de 61 milliards d’€ et au contraire en Italie, sans nucléaire et qui importe charbon, gaz et pétrole pour produire son électricité, elle a bénéficié d’un excédent de plus de 25 milliards d’ de sa propre balance des paiements courants. Cherchez l’erreur.

  13. « …comme au Japon, où plus un ne fonctionne, permet de redresser les indices économiques…… »
    et ils sont obligés d’acheter des énergies fossiles+++++
    ce qui les enfonce dans une ornière qui va durezr encore au moins 50 ans..
    De Gaulle ,il y a à boire et à manger….. en revanche il avait compris que l’Indépendance d’un Pays c’est sa liberté énergétique et il avait tout misé sur le Nucléaire = excellent choix..il ne savait pas que viendrait Mitterrand et des abrutis sans nom qui mettrait la France à genoux…il n’aurait jamais imaginé qu’une bande de trous du cul sans fesses,les Sociétalistes ,je dis bien Sociétalistes allaient vendre le Pays au Qatar et à l’Islam qui détient les énergies fossiles….ces dit Sociétalistes associés aux Khmers Verts qui racontent d’énormes conneries pour ramasser la monnaie !!

  14. @ Sansas 89
    Rendons à MOLLESGLANDES ce qui est à MOLLESGLANDES et à SARKOZIZI ce qui est à SARKOZIZI;
    Le coup des retraites payées le 1er au lieu du 8 du mois, c’était l’une des promesses phares de SARKOZIZI
    SARKO n’est pas ma tasse de thé mais tout de même…

  15. @ Oskar Lafontaine
    Le niveau culturel moyen des français provient de l’indigence des médias (à de rares exceptions près) mais surtout de l’école formatée depuis maintenant longtemps pour fabriquer des sous-hommes.
    L’école est devenue une garderie où l’on n’enseigne pratiquement plus rien et où l’on se contente d’endoctriner les enfants en leur ingurgitant la pensée unique.

  16. Le niveau culturel moyen de la population, en France surtout, s’effondre depuis des années, Les élèves, même dans le primaire sont de plus en plus nuls et mauvais, les bons et très bons sont de moins en moins nombreux, un tiers d’inscriptions en moins à maths Sup depuis quatre ans. Le problème est bien là, dans le crétinisme qui se répand à la vitesse grand V. On ne peut pas faire fonctionner un pays, surtout moderne, avec des crétins. La cause du crétinisme est environnementale, Tous les cerveaux sont plus ou moins atteints.L’observation du phénomène sur la Terre entière permet de mettre en cause les réacteurs nucléaires, plus il y en a dans un pays, et plus les problèmes économiques s’aggravent. Inversement, stopper les réacteurs nucléaires, comme au Japon, où plus un ne fonctionne, permet de redresser les indices économiques.

  17. Moi President et les incapables qui l’aident a envoyez les francais dans le mur avait promis au retraite que les retraites seraient verses au 1er du mois aujourd’hui je recois le calendrier de ma caisse vieillesse qui sans doute n’a pas ecoute son chef adore l’incapable de l’ena mais les dates sont incha ngés chacun penseront ce qu’ils voudront mais tant que nous enverrons pour nous gouverner des tetes remplies de choses apprises dans les livres helas loin de la realite du terrain assez des supers ecoles vivont de personnes intelligentes qui connaissent mieux que quiconque les difficultes de la vie je signe avec mes 86 printemps je suis encor obligé de faire de la vente direcvt pour boucler correctement ms fin de mois

  18. Et donc on a ce que l’on mérite !!!!!!
    Tout le monde l’ouvre bien grand,c’est a qui raconte le plus de conneries!!
    Action = zéro ..
    Les Politiques de tout bord le savent ….. ils ont de beaux jours devant eux !!!

  19. On peut rêver !!!!!

  20. Dans certaines villes de France le premier Mercredi du mois à midi :les sirènes  » d’alerte aux abris de la dernière guerre retentissent  » pour vérifier le bon fonctionnement …
    Et si le Samedi à midi tout le monde KLAXONNAIT POUR DEMANDER HOLLANDE DÉMISSION ???

  21. Comment faire? Le gouvernement est là pour 3 ans et 3 mois. Après les élections municipales et européennes le gouvernement aura les coudées franches. Pour le moment il

  22. Tout cela ne sont que des mots, et ça ne fait pas avancer le schmilblick. Tout le monde en a ras le bol, partout on entend parler que des mensonges de notre moi président.
    Les français ont le moral dans les chaussettes, mais chacun reste chez soi pour sauver le peu de chose qu’il nous reste.
    il faut descendre dans la rue et viré ce gouvernement de merde!!!

  23. Le rebroussement de ’intérêt de la dette , c’est environ 50 milliards d’euros, et à quelque chose prêt ce que rapporte l’ impôt sur le revenu.

  24. « ……….Gain estimé 700 milliards d’euros. La solution est simple pour réduire la dette publique!!!!!!!……………. »

    Sauf qu’avec cette somme on n’arrive même pas à ,payer l’intérêt de la dette ….
    Il est URGENT de s’informer de la gravité de la situation !!

    C’est vrai un Charles Martel ,les Sarrasins repoussés en 732 !!! reviennent sans faire la guerre , ils entrent en conquérants chez nous en France et en Europe on leur construit des Mosquées pour le remercier de nous donner de l’argent ,de nous faire l’aumône grâce à leur Pétrole..et finalement de reprendre doucement les terres dont ils ont étaient chassés par Charles Martel …bonne remarque donc.

  25. Qui veux payer l’écotaxe a la place du patronat ?
    Peut être tous les naÏfs qui non rien compris et qui manifestent auprès auprès du patronat (bonnets rouges, medef, fnsea exct…)

  26. @FEDUP —— Vous auriez dû lire du 21-10-2013 sur où il était écrit qu’il était envisagé un prélèvement de 5 à 10 % de l’épargne des particuliers . Gain estimé 700 milliards d’euros. La solution est simple pour réduire la dette publique!!!!!!!

  27. Le problème, c’est que ces milliards, (tantôt cinquante ou soixante, tantôt trente, tantôt 10, ça ressemble à la roue de la fortune), si le pays est vraiment dans un trop sale état et que Bruxelles le met en demeure -comme on l’a fait pour la Grèce, pour Chypre etc- de redresser les comptes sans délai, il va bien falloir qu’il les trouve. Déjà il n’arrête pas de les chercher (tentatives PEA, assurance-vie, dernière idée de taxe d’habitation ressemblant à un IR bis etc). Et où les trouvera-t-il? dans le peu qui traîne encore dans les poches pourtant déjà bien raclées des classes moyennes. Résistance 2017? Moi je veux bien, Résistance 2014, ça serait déjà un bon début logique!

  28. @ A Anonyme !!!!!!
    Pardon de te reprendre, c’est pas une Jeanne d’Arc, qu’il faudrait une Jeanne d’Arc mais un CHARLES MARTEL qui est attendu depuis 1282 ans !! Notre pays va mal tout particulièrement depuis ces toutes dernières deux années !
    Oui, le pauvre Sarko doit se morfondre d’avoir été battu par un menteur, un sans scrupule déniant toutes les réalités de l’époque, mais qu’importe il doit regretter ses mensonges parce que trouver 50 milliards en aussi peu de temps, il lui faudra trouver de l’argent auprès des de nos grands investisseurs des pays arabes ! Ca ne fera que grossir la dette publique qui n’en finit pas d’augmenter de seconde en seconde et cela c’est tout bon pour le moral de notre président moi je ……. et bien sûr aussi notre président normal !!!!!!

  29. LA PISTE AUX ETOILES ! ! ! ! !

  30. « ….il a bien été le seul à ne pas voir la crise !!! Hec et Ena (École des ânes) il a du être major de sa promotion … le hihan de.. »

    La crise ,quelle crise???

    Il ni a jamais eu de crise ,uniquement la Grande Finance (les Banques investissements ) qui a joué en virtuel des sommes colossales en Bourse et qui a perdu les mêmes sommes…remboursées par les Banques de Proximités (les banques ou nous sommes tous les gogos) et Sarkozy en son temps a remboursé les Banques avec notre argent au grand dam des ânes qui n’ont pas compris qu’il sauvait nos petites économies !!

    Quand on annonce un risque de nouvelle crise c’est qu’ils sont tentés de rejouer !!!

    Hollande un gland c’est sûr mais comme tous les Politiques,il sait qu’il n’est rien d’autre que employé de la Grande Finance a qui il obéit le doigt sur la couture du pantalon…et s’il est bien obéissant il a de plus grosses récompenses….

    Si les Politiques annonçait cela ce serait la fin des partis politiques…que le Peuple commence à voir comme uniquement des parasites qui vivent sur le dos de la société..
    Les récents sondages 88% du peuple ne croit ni en la droite,ni en la gauche….et comme il faut un peu espérer on attende la Jeanne d’Arc avec impatience mais là aussi il risque d’y avoir des surprises..

  31. Bande de charlots c’est vraiment peu dire !!!
    Mais bof des gens ont voté pour qu’ils soient élus !!! avec à leur tête un chef de guerre qui avance d’un pas et recule de trois !!! Faire l’inventaire de ses mensonges ? Et dire qu’il a attribué à Sarko tous les maux de la France, et il a bien été le seul à ne pas voir la crise !!! Hec et Ena (Ecole des anes) il a du être major de sa promotion … le hihan de
    la France !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *