Non la CGT n’est pas une organisation terroriste… elle est bien pire !

  • 19 juin 2016

Pendant des décennies, le PCF et la CGT ont agi de concert pour détruire l’appareil productif français. On connait l’allégeance passée du PCF à son grand frère soviétique mais on connaît moins l’ancrage tout aussi révolutionnaire de la CGT.

Depuis l’origine la CGT est un syndicat révolutionnaire qui ne cherche pas vraiment à améliorer le sort des travailleurs mais qui préconise la disparation du patronat et la prise du pouvoir économique par les ouvriers syndiqués. La CGT se revendique toujours de la Charte d’Amiens de 1906 dont voici quelques extraits on ne peut plus explicites :
« …tous les travailleurs conscients de la lutte à mener pour la disparition du salariat et du patronat…
…il prépare l’émancipation intégrale, qui ne peut se réaliser que par l’expropriation capitaliste…
…il préconise comme moyen d’action la grève générale et il considère que le syndicat, aujourd’hui groupement de résistance, sera, dans l’avenir, le groupe de production et de répartition, base de réorganisation sociale … ».

La CGT et le PCF ont une longue histoire de sabotage de la France.

Jusqu’en 1917, alors que le PCF participait à l’Union Sacrée, la CGT faisait tourner les usines d’armement. Tout a changé après la Révolution d’Octobre. L’ordre a été donné par Moscou de saboter la production de guerre en France. La CGT a relayé les consignes du PCF et la production de guerre a été paralysée par des grèves dans les arsenaux. La production d’armes et de munitions a fortement baissé et des milliers de soldats français se sont fait massacrer par manque de moyens pour se défendre. Les ouvriers français de la CGT ont fait massacrer d’autres français ! Heureusement, les importations massives d’armes depuis les Etats-Unis ont pour partie compensé les actions de sabotage en France ce qui a permis la victoire de 1918, sous les cris de haine de ces meurtriers syndicaux.

En 1919, Trotski a préparé l’invasion de la France avec l’appui des militaristes allemands humiliés par la défaite. Des représentants du PCF et de la CGT se sont empressés d’aller à Petrograd pour préparer l’invasion par les troupes de Trotski. Ils ont écrit une constitution bolchévique pour la France et ont dressé les listes de politiques, industriels, intellectuels, universitaires à éliminer. Le PCF et la CGT étaient prêts à accueillir ces « libérateurs » avec des pelotons d’exécution et des goulags. Le but était de reproduire en France le modèle russe en éliminant très tôt toutes les élites françaises pour permettre la victoire de Trotski et la mise en place d’un régime bolchévique. Heureusement pour nous, l’armée de Trotski a été arrêté par les Polonais, à la grande joie de Staline qui a refusé de prêter main forte à son ennemi intime.

En 1939, après la signature du pacte germano-soviétique, le PCF et la CGT ont suivi les ordres de Staline et ont décidé de ne pas participer à l’effort de guerre de la France et de le saboter. Pour préserver son image, la CGT s’est fictivement séparée de quelques syndiqués prêts au sabotage mais en sous-main elle a activement participé à un effort massif de sabotage des avions et des chars, causant encore une fois la mort de centaines de soldats et de pilotes français.

Notre armée en 1940 aurait dû être au niveau de l’armée allemande mais la CGT et ses sbires ont fortement contribué à l’affaiblir. La CGT a ainsi une lourde part dans la défaite française. En désespoir de cause, le Ministre de la Guerre d’alors avait décidé de construire un immense arsenal, pour fabriquer notamment des chars, aux Etats-Unis à Savannah. La fin rapide de la guerre n’a pas permis de terminer à temps cette usine mais elle a tout de même été utilisée par la suite par les Forces Françaises Libres et par les forces américaines.

A la sortie de la guerre, le PCF et la CGT, alors très puissants, étaient prêts pour la Révolution en France avec l’instauration de la terreur sur le modèle bolchévique, lui-même inspiré de 1793. Robespierre a en effet toujours été le modèle des révolutionnaires les plus radicaux qui cherchent à éliminer physiquement tous leurs ennemis. Staline a refusé de soutenir cette révolution en France car il ne voulait pas violer trop ouvertement le traité de Yalta. L’URSS n’avait pas encore la bombe atomique à l’époque ce qui induisait Staline à respecter les traités.

Encore aujourd’hui, les éléments les plus extrêmes de la CGT prônent la Révolution et la guerre civile afin d’éliminer le patronat et de s’emparer des moyens de production du pays. Les marxistes de la première vague, proches du PCF, ont été progressivement remplacés par des trotskistes encore plus radicaux. Ces derniers sont les animateurs de l’ombre des mouvements d’ultragauche qui forment les hordes de casseurs qui sévissent maintenant dans toutes les manifestations de la CGT.

Non la CGT n’est pas une organisation terroriste. Son histoire révèle qu’elle est bien pire : c’est une organisation révolutionnaire qui depuis un siècle cherche à détruire la France industrielle et à s’emparer du pouvoir économique.

De Gaulle a été obligé, pour éviter probablement la guerre civile, de passer sous les fourches caudines du PCF et de la CGT.

Depuis plusieurs années, l’effondrement du PCF et la perte de vitesse massive de la CGT rendent ces deux organisations de plus en plus radicales. Le désastre qui découle de l’arrivée au pouvoir de chaque régime communiste dans le monde ne semble par ailleurs pas ébranler les convictions des sympathisants trotskistes ou marxistes. Il suffit de voir la popularité de Mélenchon, intacte après avoir encensé Chavez, un homme qui a pillé et ruiné l’un des pays potentiellement les plus riches d’Amérique Latine.

Ce qui est préoccupant, c’est que pour ces révolutionnaires l’idéologie marxiste passe avant leur citoyenneté française. Ils se rapprochent en ce sens des islamistes radicaux qui font passer la charia avant les lois de la République.

Sartre, qui a pourtant soutenu tous les tyrans marxistes jusqu’au bout, qualifiait déjà la gauche en 1960 de « grand cadavre à la renverse, où les vers se sont mis ». Le cadavre est hélas bien résistant et pour le bien de notre pays il faudrait qu’un homme politique courageux ait la force de lui donner le coup de grâce.
CLUB DANTON

Déjà 29 commentaires, laissez un commentaire

29 commentaires actuellement

  1. Bonjour, PIRE !!! j’ai un exemple précis ou LA CGT cautionne soutient et à fait un compte rendu commun avec l’employeur ( le chausseur A….. ) contre la salariée dans une affaire de harcelement. Rejoignez sur Facebook l son comité de soutien SOUTIENACELINE. Et aider là Merci.

    Signé le président du comite de soutient chef d’entreprise en retraite

    JE COMPTE SUR VOUS

  2. L’avenir est en marche et la CGT avec ses combats d’arrière garde qui n’intéressent qu’une infime majorité de personne aura beau faire pour défendre son pré carré d’antan rien de l’arrêtera.
    Lisez cet article très intéressant et quelque peu visionnaire sur ce que nous réserve (peut être) l’avenir : http://miledeux.over-blog.com/2016/07/ce-que-nous-reserve-l-avenir.html

  3. Un forum sert malheureusement trop souvent à décharger sa haine et sa bêtise. Dans ce sens il est peut-être nécessaire, mais quelle médiocrité !
    Où est le constructif dans tout ça ?
    Visionnez le film « Demain » si vous le trouvez, sinon, piratez le.
    C’est salutaire.
    La bile et le venin n’ont jamais réglé les problèmes, et Dieu sait si nous en avons.

  4. Les » dits milliardaires  » qui ont trouvé de nouveaux esclaves des temps modernes dans tous  »les Pays meurt de faim de la planète » avec une logistique ultra performante ,rapide et permettant de délocaliser le travail au fin fond de la planète sans que ça ne coûte un Kopeck bien au contraire…
    C’est pourtant simple alors parler du travail que l’on aime ou pas que ceci que cela il y a longtemps que ce n’est plus d’actualité …cqfd le chômage en France !!!

  5. @pseudanonyme :
    Les personnes exécutant un travail méritant d’être aimé en tant que tel sont une minorité.
    Mais au delà de cela, l’un des problèmes actuels est surtout que le bénéfice du travail et du progrès technique ne profitent pas aux travailleurs mais seulement aux milliardaires et aux prolétaires parasites assistés, lesquels forment la majorité des électeurs des hommes politiques à la solde des milliardaires.

  6. Ouis , detruisons, bande de c…, coupons donc la branche sur laquelle on est assis….les dirigeants de la CGT EUX ne se sont pas assis dessus ! ils touchent salaire et subvention, et vous vous vous laissez embrouiller…
    Ou avez vous vu des esclaves du travail ? Moi ceux que je vois (la plupart en tous cas) aiment ce qu’ils font! si..si !
    La liberté c’est de gagner comme on peut ce que l’on a envie de gagner, et il faut aller le chercher : Quoique vous pensiez faites gagner de l’argent à votre patron, et vous verrez qu’il y aura rapidement de bonnes retombées! Alors a bas les c…

  7. Ouvrez vos fenêtres et on a fait l’Europe avec 50 ans de retard quand on en est à la Mondialisation.
    Le marché du Travail n’est plus le monopole de’ Clochemerle  » mais avec les moyens de transport et de communication il s’étend à la planète entière…
    Les nouveaux esclaves des temps modernes ne sont plus Marocains Tunisiens …même plus russes ou chinois mais Bangladesh.. Éthiopie…on va chercher très loin la misère humaine pour l’exploiter….et tout le monde est plus ou moins responsable…
    Les Chinois eux mêmes ont délocalisé leur misère ,ils installent dans les » nouvelles colonies de travaux forcés  »le savoir faire du travail à la chaine du lit sur place pour le repas pris sur place ..etc…avec des plus miser eux qu’eux…
    Conclusion :
    vous avez dans une grande enseigne Française :2 chemise (60% coton / 40%polyester ) pour 6 euros en soldes à 50%…calculez le prix réel de la chemise..
    et pour tout le reste c’est pareil !!
    alors continuez à me parler syndicat CGT et expliquez moi parce que là je en comprend pas tout….
    Alors pourquoi me diriez vous les gouvernements successifs ne font pas blocus sur ces prix très bas venus de l’esclavage des temps modernes ?
    et bien simplement parce que nous nous appauvrissons et que pour éviter la grogne voir la révolution en France il faut que les plus pauvres puissent vivoter gràace à ces prix très bas…
    C’est l’histoire du serpent qui se mord la queue mais ne vous inquiétez pas les Politiques avent tout ça mais bon pas de vague ramassons la monnaie et après nous le déluge semble être leur seul credo !!!
    Même la CGT sait tout ça !!!!

  8. @ anonyme :
    En se disant apolitiques, les responsables de ce site sont sans doute sincères mais ne font que commettre une erreur sémantique très répandue.
    Ce site est en effet éminemment politique.
    Nombreux sont ceux qui disent « apolitique » en voulant dire « non partisan ».

  9. Bonjour,

    Il est assez étonnant qu’un site qui ne parle que de politique se prétende apolitique.

  10. Bonjour; depuis quand avons-nous des problèmes d’emplois ??? : c’est depuis que les contrats CDD et CDI existent : généralement : tant qu’un ouvrier n’a pas de contrat , il fait plus que son travail , une fois le CDI obtenu , il se conduit comme une salope … Les patrons rechignent à embaucher , car si les marchés changent ; ils ne peuvent plus se séparer de l’ouvrier , c’est pire qu’un divorce ….moralité : on n’embauche pas…

  11. CGT les fossoyeurs des ouvriers; combien avez vous enterré d’ouvriers … Si vous êtes les plus malins, pourquoi ne créez-vous pas vos entreprises ?

  12. Soyons clair, je ne suis pas CGTiste et aucun affinité, mais je me sens un peu rassure que l’on puisse « ENCORE » manifester dans ce pays, et secouer les puces à ce gouvernement de Collabos. Le bordel et les saccage sont volontairement initiés,il ne faut pas se tromper de cible, les gens dans la rue aujourd’hui ne sont pas plus Trotskistes que ne sont Fascistes les gens du F.N. La France’est devenu un Peuple en souffrance dont on a pas idée…
    Certes les dirigeants C.G.T ont de bons chromosomes bolcheviques, mais cela ne relève pas d’un danger immédiat,le danger est nettement plus sournois. Il suffit de sortir du système d’information traditionnel bien manipulées,et d’aller visiter des chaines d’infos libre sur YouTube, pour ce rendre compte à quel point on nous prends pour des moins que rien, des ignares, etc,etc..!,

  13. @DAN :
    S’il y a bien quelqu’un qui n’y a rien compris, c’est bien vous.
    Je vous le concède, il est bon que les personnes qui organisent une manifestation disposent d’un service d’ordre efficace.
    Toutefois, ce service d’ordre est prévu dans l’intérêt des organisateurs de la manifestation, pour sa qualité et sa bonne marche et désactiver les incontournables provocateurs, et ainsi éviter une mauvaise image de la manifestation.
    En revanche, le maintien de l’ordre dans l’intérêt de l’ensemble des citoyens incombe aux forces de police.
    Malheureusement, celles-ci doivent respecter les ordres de l’exécutif ainsi que les équipes de Tontons Macoutes du gouvernement.

  14. @anonyme du 27 juin :
    Avant de mettre en prison le responsable de la CGT, il vaudrait mieux parer au plus urgent et de mettre en prison la Président de la République et les membres du gouvernements.

  15. Mais bien sûr que la CGT est une sorte d’entreprise terroriste. Elle n’est pas capable d’entourer les manifestants par son « cordon de sécurité ». Elle invite à manifester et s’il y a des casses de vitrines de magasins, les jets de tous objets contre la Police, les forces de l’ORDRE, c’est encore mieux pour elle. Elle détruit des emplois par ces méthodes honteuses à dénigrer les chefs d’entreprise en les traitant de tous les noms d’oiseau. Tout cela n’est pas digne d’un syndicat qui ne cherche seulement une chose : mettre KO la France par n’importe quel moyen en traitant les personnes qui nous donnent du travail, d’une extrême bassesse.
    On ne peut pas accepter de tels gestes, de telles dégradations des employeurs par des paroles obsènes, s’en prendre aux Forces de l’ORDRE avec des jets de tous objets de tout genre. Oui c’est une entreprise terroriste et elle le démontre à chaque manifestation par des dégradations de tout genre, d’insultes, tout en disant « A c’est pas nous » mais nous le voyons bien sur les images des journaux,télévisions et autres. QUAND CESSEREZ VOUS DE METTRE DES BATONS DANS LES ROUES DE LA FRANCE. VOUS NE COMPRENEZ RIEN

  16. Ce sont des pourris qui veulent la destruction de la France, il faut mettre hors jeu ce syndicat anti-travailleurs et anti-français. Il faut mettre en prison son dirigeant.

  17. @arabal :
    Il est vrai que la loi de 73 est une étape majeure de ce processus infernal, mais il faut remonter encore plus loin avec tout simplement l’acte fondateur, le Traité de Rome accepté en catimini en 1957 par le Président du conseil de l’époque, Félix Gaillard au cours de son bref mandat, pendant que l’esprit des français était monopolisé par la guerre d’Algérie.
    Les députés qui formaient la « majorité… » de Félix Gaillard n’avaient pas été élus avec le Traité de Rome à leur programme.

  18. C’est un syndicat allié du PCF et qui a toujours agi dans le sens contraire des intérêts de la France et qui ne collabore pas avec le patronat pour améliorer le niveau de vie des travailleurs.

  19. La CGT travail pour ses propres intérêts et ceux de ses permanents, fonctionnaires etc etc . Un groupuscule à supprimer de toute urgence pour la bonne santé de notre économie.

  20. ‘@Godefroid de Couillons

     » Mais plus préoccupants aujourd’hui sont les sabotages commis par nos gouvernants depuis des décennies…’

    Plus exactement depuis des décennies et surtout depuis 1973 :
    La loi no 73-7 du 3 janvier 1973 sur la Banque de France est une loi française, qui modifie le statut de la Banque de France et précise notamment les conditions autorisant l’État à emprunter à la Banque de France. Cette loi est également appelée « loi Pompidou-Giscard », « loi Pompidou-Giscard-Rothschild1 » ou « loi de 1973 ».

    Cette loi est élaborée à l’initiative conjointe du gouverneur de la Banque de France, Olivier Wormser, et du ministre de l’Économie et des Finances, Valéry Giscard d’Estaing. Ces dernières années, la loi du 3 janvier 1973 est au cœur d’un débat sur l’endettement public et la création monétaire.

    Depuis les gouvernements successifs surendettés obéissent le doigt sur la couture du pantalon aux banques privées propriétaires des Pays qu’elles ont acheté en Europe dont La France.

  21. Cocu Gay Tordu
    pour moi ce syndicat doit toucher des pots de vin d’autres nations européennes pour saboter le travail en France ,
    En 1974 à Dunkerque les dockers CGT des purs communistes on fait grève pendant plusieurs semaines , ils ont saboter le port plus aucun navires ne pouvaient accoster , les armateurs sont partis en Belgique ils se frottaient les mains les Belges
    Le hic de l’histoire pendant la grève les dockers touchaient des tickets d’alimentation pour effectuer leurs courses et soit disant ils prenaient de l’alcool avec ces tickets

  22. @anonyme du 25 juin :
    Fuir?
    Mais Fuir où?
    En Ethiopie où subsistent encore quelques travailleurs puisqu’ils sont les moins payés, compétitivité oblige?

  23. ….une solution….la fuite plein pot….Pays de rentiers divers et variés mais plus travailleur…Regardes dans le mé tro à 5 heure?que des blalks, les blancs embauchent à 10h30 pour la pose café..bande de rigolos

  24. @Vinçotte :
    Dont acte pour mes 3 fautes d’orthographe.
    Il y en a même une quatrième : « qu’is »
    Dans ma colère, je n’ai pas pris le temps de relire.
    En revanche et pour éviter toutes confusions, mon pseudo est bien Godefroid de Couillons et non pas Godefroy de Couillons.
    Moi aussi j’ai des témoignages de sabotages en 39 par les communistes.
    Mais plus préoccupants aujourd’hui sont les sabotages commis par nos gouvernants depuis des décennies.

  25. D’accord avec Danton car mon père pilote de chasse en 1939 a été témoin des mitrailleuses sabotées et sans percuteurs. Par ailleurs je suis vieux jeu et essaie contrairement à Godefroy de Couillons d’écrire sans fautes d’orthographes (est connu, molir, mithologie)

  26. Une fois de plus Danton dépasse le mur du çon et essaie de remonter ses lecteurs contre des ennemis qui relèvent de la mithologie.
    La CGT n’est pas plus dangereuse que Tyrannosaure rex.
    Les travailleurs sont une espèce en voie d’extinction et les travailleurs syndiqués c’est encore plus restreint, et quant aux travailleurs syndiqués à la CGT…..
    Aujourd’hui, les quelques travailleurs qui subsistent réalisent qu’is sont en voie d’esclavagisation, compétitivité oblige et se révoltent contre un pouvoir qui fait la quasi unanimité contre lui,
    Un pouvoir qui cumule le plus mauvais visage de la gauche et les plus mauvais aspects de la droite.
    Un des pouvoirs les plus malfaisants que la France est connu dans toute son histoire.
    Pour contrer cette révolte, le pouvoir procède comme il l’a fait à l’encontre de la Manif pour tous :
    Minimiser l’importance des manifestations,
    Faire intervenir des provocateurs et des casseurs à sa solde pour discréditer les mouvements.
    CGT ou pas, le Pouvoir est dans la m..de,
    Enfonçons le !!!
    Demain le Brexit,
    Après demain le Franxit,
    C’est pas le moment de molir !!!

  27. CGT voyous ,vendus.

  28. La CGT est une machine à démolir les entreprises payée avec notre argent.

  29. C’est parfait. Un texte à diffuser et à faire circuler largement.
    NB:Où peut-on trouver la constitution bolchévique écrite par les cgt- istes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *