« La Vérité, l'âpre Vérité »

Catholicisme et anticléricaux

  • 21 novembre 2018

Les anticléricaux ont encore frappé avec une série de documentaires de Valérie Manns qui analysent les soi-disant dérives du catholicisme depuis plusieurs centaines d’années dans le but de contester l’existence même de Dieu. On a l’impression que cette réalisatrice se confronte à l’image pour enfants d’un dieu barbu et menaçant. Elle n’a pas compris que la religion catholique est basée – contrairement aux deux autres religions du Livre – sur l’Amour avec un grand A et que Dieu est l’inconnu qui est en nous et qui constitue notre spiritualité. La religion catholique est probablement ce que les hommes ont produit de meilleur depuis qu’ils vivent en société. Depuis Saint Paul ses fondements sont la spiritualité et l’amour.
Il y a eu bien sûr quelques épisodes malheureux comme le règne de Constantin qui a politisé la religion ou certaines situations régionales où le catholicisme a braqué des populations attachées à leurs valeurs ancestrales. Mais vouloir réduire la religion catholique à ces événements examinés avec l’œil de 2018 et présentés uniquement sous leurs aspects négatifs est tout à fait fallacieux.
Madame Manns devrait vivre un certain temps avec les vrais catholiques et elle réaliserait que ce sont bien la spiritualité et l’Amour qui sont la base du Dieu des catholiques.
La conclusion de Madame Manns résume sa pensée et son radicalisme anticlérical : « un chrétien authentique ne devrait pas parler de Dieu et devrait trouver cela dégueulasse de parler de Dieu. Il devrait dire que notre seule formulation de Dieu passe par l’homme. Il devrait dire que Dieu est inconnaissable et que ce que nous pouvons connaître c’est l’homme ».
Cette brave Madame Manns ne réalise pas qu’elle dit la même chose que les catholiques : Dieu ne peut être connu car il ne serait plus Dieu et Dieu est en chacun d’entre nous. Cette incarnation de Dieu dans chaque humain est symbolisée par la communion. Mais Madame Manns a-t-elle assisté à une seule messe ?
Et puis si on regarde l’histoire de l’humanité sur les derniers siècles, quelle religion ou idéologie a-t-elle fait mieux que l’église catholique ? Le communisme qui a tué 100 millions d’humains ?
Si la vie de Madame Manns est exemplaire on serait heureux qu’elle en fasse un documentaire.

Déjà un commentaire, laissez un commentaire

Précédent «
Suivant »

1 commentaire actuellement

  1. Bien dit..vive la démocratie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.