« La Vérité, l'âpre Vérité »

Les casseurs Jaunes

  • 5 janvier 2019

Certains gilets jaunes ont eu l’honnêteté de le reconnaître : sans les casseurs ils auraient été incapables d’obtenir ce que Macron a dû leur donner. Les casseurs sont ainsi les alliés objectifs des gilets jaunes, c’est une réalité.

Une grande majorité de gilets jaunes se disent pacifiques. Mais est-on vraiment pacifique quand on bénéficie de la violence des autres pour faire avancer sa cause ? La branche politique de l’IRA était-elle pacifique quand elle laissait la branche armée ensanglanter l’Irlande ? L’ETA est un autre exemple de ces organisations à deux visages, l’un politique et soi-disant présentable et l’autre violent. Mais cette politique de Janus n’a jamais trompé personne.

Dans l’histoire la violence s’est toujours retournée contre ceux qui l’ont utilisée indirectement.

Cela a été le cas de la Terreur sous la Révolution qui a dévoré une grande partie des députés qui l’avait votée. Même Danton a fini guillotiné alors qu’il avait utilisé la Terreur pour défendre la France. Il avait voulu l’arrêter quand il pensait qu’elle n’avait plus d’objet mais la Terreur a eu raison de lui.

Cela fut aussi le cas de Kerenski qui a utilisé la violence des bolchéviques pour prendre le pouvoir lors de la révolution de février 1917 mais qui a ensuite été balayé par les mêmes bolchéviques lors de la révolution d’octobre. Et tous les partis socialistes russes qui se sont, à un moment donné, associés aux bolchéviques ont subi le même sort.

Le recours à la violence à des fins politiques – mêmes nobles – conduit immanquablement à l’émergence d’une dictature car les associés violents finissent toujours par l’emporter et ils éliminent tous leurs alliés souvent dans un bain de sang.

Depuis la révolution de 1948 la France a heureusement toujours été capable de défendre la démocratie contre la violence même aux pires moments de la montée des dictatures en Europe. C’est évidemment grâce à l’efficacité de sa police, de sa gendarmerie, de ses services de renseignement intérieur, voire dans les cas extrêmes de son armée.

L’épisode des gilets jaunes nous rappelle une nouvelle fois que la France est un pays à mentalité profondément communiste, où chacun souhaite sa petite révolution pour en tirer profit sans comprendre que toute révolution violente mène à la dictature.

La France est décidément la patrie de l’autruche…

Déjà un commentaire, laissez un commentaire

1 commentaire actuellement

  1. As-tu remarqué que Les Barbares accomplissent toujours leurs exactions là où les Français dont tu parles sont des citoyens monsieur tout le monde qui ne sont pas protégés par un service d’aucune sorte et cela me pose d’innombrables questions parce que depuis 1975 dans le métro de paris a en passant par le bataclan aux coups de couteau qui ont fait deux victimes gare Saint Charles à Marseille les attentats n’ont fait que progresser mais toujours dans les populations.???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.