« La Vérité, l'âpre Vérité »

Pour une Légion européenne

  • 25 février 2020

        Oui l’Europe a besoin d’une armée, et d’une vraie qui peut aller combattre les islamistes au Mali et ailleurs. Pas une armée de type allemand qui cherche avant tout à ne faire de mal à personne…

        Mais on le voit bien : intégrer des régiments de pays aux traditions différentes, aux systèmes politiques hétérogènes, aux expériences variées, et dirigés par des politiques qui ont peur de leur ombre, c’est une mission impossible.

        L’Europe n’a pas de colonne vertébrale et elle manque de politiques avec quelque chose, quelque part…alors que faire ?

        Il y a pourtant une solution : créer une Légion Etrangère Européenne.

        La Légion Etrangère a été une chance pour la France depuis un siècle et demi. Elle se caractérise par l’intégration de plus de 50 nationalités différentes et par des méthodes de combats confirmées et identiques. Et surtout chaque légionnaire doit avoir une confiance absolue dans les autres légionnaires et doit être prêt à se sacrifier pour eux.

        Comme il n’existe pas d’autre modèle de véritable légion étrangère que le modèle français, la meilleure solution serait de confier à la France le soin de mettre en place cette légion européenne en appliquant les méthodes de sélection et de formation très sévères de la légion française. Les autres pays européens conserveraient leurs armées nationales qui seraient utilisées pour le soutien logistique… et la parade. Evidemment l’ajout de quelques drones armés serait le bienvenu.

        L’Europe pourrait donner à la France la mission de constituer une Légion étrangère européenne de 100 000 hommes qui pourrait intervenir sur différents théâtres d’opération tout en acceptant un pourcentage de perte, ce que les autres armées européennes refusent totalement. Il est vrai que beaucoup de ces armées européennes n’ont pas connu d’engagement militaire depuis 50 ans…

        La Légion Etrangère française compte aujourd’hui 9 000 hommes alors que ses effectifs étaient de 60 000 en 1950. Il et tout à fait possible de mettre sur pied une Légion de 100 000 hommes qui serait constituée par la France et financée par les autres pays d’Europe.

        La question du contrôle politique d’une telle armée devra bien sûr être traitée. On pourrait mettre en place un commandement constitué de trois ministres de poids épaulés par trois généraux ayant eu des expériences de combat en opération extérieure. Ce groupe de commandement conseillerait les différents chefs de gouvernement. Les décisions d’engagement seraient prises à la majorité simple et le financement de cette armée serait proportionnel à la population des états membres. Ce budget ne serait pas contrôlé par Bruxelles.

        Cette légion étrangère européenne est peut-être juste une utopie mais y a-t-il une autre solution pour défendre efficacement l’Europe ?

        CLUB DANTON

Déjà un commentaire, laissez un commentaire

1 commentaire actuellement

  1. Le laissez-faire Européen, a montré de larges failles dans notre sécurité intérieure:
    “Espace Shengen”: Informatique, Politique, prosélite, largement miné de l’intérieur.
    Malheureusement nos OPEX (Opérations Extérieures) très compétentes, n’ont pas de relais stratégique ni économique cohérent.
    A subir les poussées contradictoires nous sommes dans la situation voisine de celle de la Rome d’Hadrien, murs fissurés et alliances clientélistes, ça n’est pas Byzance et faute de Stratégie claire, nous manquons d’alliances puissantes.
    Alors il est possible de renforcer techniquement et militairement nos OPEX, mais ils faut un appui politique cohérent quitte à limiter le club des décideurs, hélas seuls les Britanniques ont montré leur cohérence, à l’encontre même des divergences internes:
    Churchill l’avait dit: …je choisirais toujours le large.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.