« La Vérité, l'âpre Vérité »

La bataille des indispensables et des assistés

  • 18 novembre 2020

La bataille qui se joue entre Républicains et Démocrates dans le match Trump / Biden oppose en fait l’Amérique des indispensables et celle des assistés.

Le clan républicain rassemble une grande partie des classes populaires que les démocrates ont laissé tomber depuis longtemps. Les électeurs républicains se concentrent dans les activités primaires et secondaires ainsi que dans l’agriculture. Il y a aussi bien sûr beaucoup d’entrepreneurs et de banquiers pour qui la liberté est la valeur cardinale de l’Amérique et qui luttent contre l’autre Amérique celle des taxes et des règlements.

Le clan démocrate, c’est le can du tertiaire et des administratifs avec beaucoup de têtes d’œufs et d’assistés qui ne font que faire tourner le pays en rond. Ils ont créé des services, des procédures, des prébendes, des circuits de travail fermés, des serviteurs de l’état et du veau d’or…

Beaucoup sont partiellement ou totalement inutiles et comme ils s’en rendent compte il se sont trouvé un autre but : celui d’être les garants de la culture et surtout de la défense des minorités.

Les universités américaines – quasi 100% démocrate – sont devenues le creuset de la « cancel culture », cette démarche qui vise à faire taire tous ceux qui s’opposent à la renaissance des valeurs américaines autour des minorités. Pour eux ce qui a fait l’Amérique ce ne sont pas les colons européens et la conquête de l’ouest mais l’esclavage. Il faut donc réécrire l’histoire américaine autour de l’esclavage et dédommager tous les descendants d’esclaves. C’est ce que propose Kamala Harris, qui oublie tout de même de mentionner qu’elle descend d’une grande famille bourgeoise qui a eu de nombreux esclaves…

Evidemment tout n’est pas aussi manichéen et il y a des entrepreneurs, des intellectuels et des universitaires démocrates de haut niveau et qui défendent les libertés individuelles. Car le parti démocrate est devenu un vaste fourre-tout où des conservateurs (version Bill Clinton) côtoient des quasi anarchistes (version AOC). Le couple Biden / Harris essaie de rassembler ces deux extrêmes mais faire le grand écart pourrait être dangereux pour Biden à son âge…

Nous assistons en France au même phénomène. Avec le passage de la classe ouvrière et de la classe laborieuse parties chez Marine Le Pen, la gauche a devenu le refuge de tous les assistés, intellectuels fatigués, défenseurs de la culture, du toujours plus d’état, de règlements et d’impôts, de tous ceux qui refusent le progrès, militent pour la décroissance et puis comme aux USA des défenseurs de toutes les minorités y compris les islamistes.

CLUB DANTON

Écrire le premier commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.