« La Vérité, l'âpre Vérité »

Le conflit de l’Irlande du Nord

  • 23 novembre 2020

Les guerres ont été permanentes entre l’Angleterre anglicane et l’Irlande catholique et c’est toujours l’Irlande qui a fait les frais de ces conflits.

Sous Cromwell, les Anglais ont réduit en esclavage 1 million d’irlandais qu’ils ont vendu aux Américains à faible prix car ces irlandais n’avaient pas la même résistance à la chaleur que les noirs d’Afrique. On a alors décidé de croiser les femmes avec des esclaves noirs pour créer des mulâtres plus résistants et donc plus chers à la vente.

Le bilan de cette guerre de religion qui a duré plus de 30 ans (de 1969 à 2002) est en fait effrayant. Il y a eu parmi les milices protestantes, l’IRA, les forces britanniques et les civils des deux bords 3 349 morts et plus de 40 000 blessés.

Et évidemment la vengeance appelle la vengeance et très vite le conflit déborde de ses origines religieuses, ce qui est le propre de toutes les guerres de religion qui finissent en guerres ethniques ou de clans. On reste stupéfait de cette violence qui a pu cependant s’apaiser sans aucun changement religieux d’aucun des deux côtés.

Et espérons que cela ne recommencera pas car une simple étincelle peut mettre le feu à ce pays qui est l’un de ceux qui a le plus souffert au monde. On comprend pourquoi la frontière irlandaise est si importante dans le cadre des discussions sur le Brexit.

Ce qui est préoccupant, c’est qu’un conflit d’une telle ampleur ait pu se produire alors que les églises anglicane et catholique sont très proches d’un point de vue dogmatique et culturel.

Ce n’est pas de bon augure pour la France car aujourd’hui les terroristes musulmans ont une religion aux antipodes des religions chrétiennes et ils sont encore plus éloignés des non-croyants.

CLUB DANTON

Écrire le premier commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.