Les gaz de schiste. Enfin des députés qui pensent à nos enfants

  • 3 avril 2011

 

Comme vous le savez, la France possède un immense trésor. Ce sont les gaz de schiste qui pourraient représenter entre 100 et 250 années de consommation en gaz de la France. Ce trésor est directement sous nos pieds et appartient à l’état, c’est-à-dire à nous.

 

C’est cet énorme trésor que certains de nos députés (une centaine) ont décidé de léguer à nos enfants, suivant l’exemple de la Norvège qui a réduit sa production de pétrole pour en laisser en héritage aux générations futures. En France, on fera encore mieux : on ne touchera pas aux réserves de gaz de schiste !

 

Nos parents avaient eu le courage d’exploiter le gisement de Lacq qui contenait pourtant un gaz très toxique, l’hydrogène sulfuré. De même, ils ont exploité les mines de charbon dans des conditions difficiles où tant ont péri. Gageons qu’aujourd’hui, la bravoure et la générosité de nos politiques nous auraient amené à tout laisser à nos enfants.

 

Non seulement nous laisserons donc à nos enfants les gisements intacts de gaz de schiste, mais de plus nous leur laisserons les procédés développés depuis plus de 50 ans aux USA, et qui permettent une exploitation sans danger et sans pollution. Le sénat américain a mené plusieurs enquêtes contradictoires qui ont montré que pas un seul cas avéré de pollution des nappes phréatiques n’existait et que les produits utilisés étaient inoffensifs.

 

Et grâce à la clairvoyance de nos députés et à l’influence bénéfice des écologistes, nous allons entreprendre des années d’études, payées avec notre argent, pour découvrir et prouver ce que l’on sait déjà puisque près d’un million de puits ont été forés aux USA depuis 50 ans.

 

Notre générosité vis-à-vis de nos enfants est du reste de peu de mérite. Comme chacun le sait, nous avons du pouvoir d’achat à revendre et nous ne sommes que trop heureux de surpayer le gaz à la Russie et à l’Algérie. Que ferions nous de tout notre argent si le prix du gaz était divisé par quatre, à l’instar de ce qui est arrivé aux USA ?

 

D’ailleurs, comme nous avons trop d’énergie et trop de pouvoir d’achat, les même députés (ou presque) proposent aussi de sortir du nucléaire. Pour dégonfler notre énorme bas de laine, pourquoi ne pas payer quatre à dix fois plus cher notre énergie grâce à l’éolien et au photovoltaïque ? Chacun le sait, l’argent coule à flots dans le monde et la France n’a qu’à demander pour obtenir tous les prêts qu’elle souhaite et continuer à arrondir sa dette.

 

Et le plus dramatique, c’est qu’il y a autant – si ce n’est plus – de députés de droite que de gauche pour s’opposer à l’exploitation des gaz de schistes. L’obscurantisme n’a pas de couleur ! Qui peut prétendre que ces députés de droite sont motivés par une dérive vers une droite dure ? Non, ils sont tétanisés par la surenchère des activistes écolos mais, ils le jurent, ils n’ont pas peur et ils vont se battre : « nous ne faisons pas dans nos frocs. D’ailleurs, nous avons acheté des stocks de Pampers ».

 

C’est bon de se savoir défendu et dirigé par des gens qui ont un vrai courage et pensent avant tout à nos enfants !

Déjà 13 commentaires, laissez un commentaire

13 commentaires actuellement

  1. Juste un mot à propos de Gasland. Ce film montre du gaz mélangé à l’eau sortant du robinet. C’est une pure escroquerie. Il peut certes y avoir du méthane mélangé à l’eau et du reste il y en a souvent – dans les marais par exemple – mais la quantité dissoute est toujours très faible et ne présente de dangers que si elle est confinée dans un espace fermé. Aux USA il y a même une réglementation obligeant les têtes de puits à être équipés de soupapes d’évacuation. Mais dés qu’il y a une surface libre ce méthane s’échappe comme le CO² des bouteilles de soda. Avant le robinet il y a toujours une surface libre – puits ou chateau d’eau – et aucun gaz n’arrive au robinet. Il est évident que ce film est un montage et- que derrière le mur il y a une bouteille de butane branchée sur la conduite ! Ca saute aux yeux de n’importe quel technicien.

  2. Mieux vaut ne pas exploiter ces gaz. La fracturation massive des roches ne peut pas être sans conséquence ce quelle que soit la méthode. Nous prenons le risque de mélanger les nappes d’eau et les hydrocarbures à long terme.
    Ce n’est pas de l’obscurantisme que de refuser l’exploitation des gaz de schiste, ce d’autant qu’il existe des solutions beaucoup plus pérennes et beaucoup moins dangereuses pour le gaz (méthanisation, méthanation) et pour l’énergie en général. Mais voulons-nous vraiment les mettre en oeuvre ?

  3. Personnellement je n’ai pas vu Gasland (arte) mais il me semble qu’il ne serait pas scandaleux que nous puissions évaluer notre stock et ensuite faire de la recherche pour l’exploiter proprement si c’est économiquement jouable. Seuls les imbéciles croient avoir toujours raison et quand ils se trompent c’est de la faute des autres .L’énergie va devenir notre point faible alors il faudra bien s’ouvrir a d’autres .Les Allemands (notre meilleur exemple)viennent de diminuer les aides aux énergies renouvelables (solaire et éoliennes) pour privilégier le charbon ,tout le monde peut se tromper.

  4. L’auteur de cet article n’y connait strictement rien.

  5. Au rédacteur de cet article, quel est votre opinions sur le documentaire « GAZ LAND » ?

  6. « que pas un seul cas avéré de pollution des nappes phréatiques n’existait et que les produits utilisés étaient inoffensifs « comme croire de telles énormités ?
    Je propose au rédacteur de ce brillant article qu’il commander de toute urgence une bouteille de ce subtil cocktail de produits inoffensifs afin qu’il puisse s’en délecter !
    Il ne faut pas confondre intérêts économiques privés et santé public.
    Vendre un produit sans y inclure le coût environnemental, ce qui signifie que la facture sera à payer par nos enfants ! C’est de l’ESCROCERIE.
    Vous avez une bien curieuse façon de défendre nos enfants !

  7. pourquoi ne pas faire des recherches

    afin d’evaluer le stock de gaz qui existe vraiment et la faisabilité d’une exploitation propre et compatible avec l’environnement

    mais celà , ces abrutis d’ecolos qui ne represente que 5% de la population ne veulent pas en entendre parler

  8. Je suis de droite, mais je en voterai JAMAIS pour celui qui sera pour l’exploitation de cette saloperie!!!!
    Je vote pour celui qui est CONTRE quel qu’il soit.

  9. Heureusement que quelques uns tentent, avec difficultés d’ailleurs, de protéger nos enfants et notre planète !!! A tous ceux qui sont « pour » les gaz de schiste, souhaiteriez vous avoir les puits dans votre jardin? en sachant qu’un puit est nécessaire tous les 2 km et que pour chaque puit on bétonne 2 hectares!!! Et pas seulement, puisqu’en plus d’immenses routes avec des va et viens d’énormes camions, nuits et jours, sans interruption, souhaiteriez vous l’avoir devant votre porte? Et n’oublions pas que cette extraction ne sera jamais propre, car impossible de retenir les gaz toxiques, radioactifs et bactéries qui remontent des entrailles de la terre!!! et tout le monde finira par en profiter, pas seulement le voisin – le gaz aujourd’hui n’est pas rentable au US, prix de vente trop bas???? – Et lorsque les nappes phréatiques seront poluées, on vous vendra l’eau à prix d’or!!!seules les compagnies pétrolières auront les bénéfices, et les riverains devront gérer les dégats irréversibles sur les personnes,et l’environnement!! Sans compter le risque scismique!!! Question emploi, c’est unepersonne par puit…… Mais réfléchissez un peu, les « pour »!!! Imaginez ce que deviendra notre belle France!!! C’est juste monstrueux – Découvrez le rapport des élus du Lot et Garonne qui sont allés vérifier sur place!!! Après on en reparle.

  10. Je suis effarée de lire ces commentaires tous plus bêtes les uns que les autres.
    Et en plus grossiers, insultants, sans aucun argument ni réflexion de fond.
    Élevez un peu le débat, vous y gagnerez en crédibilité. Cet article a au moins le mérite d’ouvrir ce débat et à ce titre mérite mieux que ces commentaires de café du commerce !

  11. en 2100 nos enfants vivront sur une planète poubelle,,au point ou on en est autant y aller pour le gaz de shiste

  12. Gaz de schiste, pourquoi pas l’extraction mais pas par fracturation hydraulique. Je suis de droite mais si mon candidat met dans son programme l’autorisation d’exploiter le gaz de schiste par fracturation hydraulique, je vote direct à gauche, les dégâts faits au sous-sol seront irréparables, la politique passe après.

  13. T’as raison raymond l’exploitation du gaz de schiste est propre!!!
    T’as vu GASLAND (arte). Vous n’êtes qu’un site de merde visant à faire crever la terre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *