Hollande : quel triple couillon !

  • 16 janvier 2012

 

Ecoutez notre gros malin national : « Nicolas Sarkozy avait fait de la conservation du triple A un objectif politique et même une obligation pour son gouvernement. C’est ainsi qu’avaient été justifiés pas moins de deux plans de rigueur en quatre mois. Cette bataille, et je le regrette, a été perdue. ».

 

Décryptons le vrai message :

–       Hollande n’aurait donc pas fait de la conservation du triple A un objectif politique. Comme Edith Cresson l’avait dit en son temps, les marchés financiers, il n’en a rien à cirer !

–       Hollande n’aurait pas donné à son gouvernement l’objectif de défendre le triple A. Sur cela on peut le croire. Son gouvernement aurait été trop occupé à embaucher de nouveaux fonctionnaires et à  rétablir la retraite à 60 ans,

–       Et évidemment Hollande n’aurait pas fait de plan de rigueur pour défendre le tripe A, ce détail sans importance.

 

Hollande se pose en candidat de « l’espérance lucide » : une formule qui résume bien sa perpétuelle indécision. Une petite dose d’espérance, une louche de lucidité.

 

Et c’est bien cela qui inquiète les marchés : avec un candidat aussi faible, les socialistes risquent de se retrouver aux mains de leur aile dure, les Verts, les Hamon et autres Mélenchon. Les Etats-Unis ont perdu leur triple A non pas en raison d’une détérioration subite de leurs finances publiques mais parce que Démocrates et Républicains ont entamé une guerre de tranchée.

 

En France, c’est la perspective de voir Hollande au pouvoir qui inquiète les agences de notation. S&P a donné un satisfecit à Sarkozy pour sa réforme des retraites et sa politique de réduction du nombre de fonctionnaires. C’est la poursuite de cette politique courageuse qui est mise en relief comme un risque, c’est-à-dire en clair l’arrivée d’une gauche molle au pouvoir à la merci de ses extrémistes.

 

Et soyons clair, ce n’est pas l’alternance démocratique qui est ici en cause mais la combinaison entre un candidat socialiste faible et un programme totalement irréaliste tiré par la gauche de la gauche et les verts.

Résumons : Hollande n’a ni programme, ni colonne vertébrale. La gauche dure et les verts ont (hélas) un programme et beaucoup plus de convictions que Hollande. Si cet attelage arrive au pouvoir, que croyez-vous qu’il adviendra ? Hollande sera le pantin qui mettra en œuvre le programme commun HMV (Hamon/Mélenchon/Verts) : mise en place des 32 heures, embauche massive de fonctionnaires, création de nouveaux emplois jeunes, régularisation de tous les sans-papier, sortie du nucléaire,…. La France tiendra probablement quelques mois avant le coup de sifflet final des marchés.

 

Hollande a la mémoire bien courte. Il sait parfaitement que la dette actuelle de la France – au-delà des crises et des aléas externes au pays -, trouve son origine dans le gaspillage insensé des années de pouvoir socialiste : retraite à 60 ans, 35 heures, embauche de 1,4 millions de fonctionnaires. Ces trois mesures seules ont mis la France à genou et pour très longtemps. Bien sûr elles ont été prises il y a longtemps mais il faut bien réaliser que l’embauche de fonctionnaires, employés à vie, a un effet cumulatif considérable au fil du temps. Si 1,4 millions de fonctionnaires coutent chaque année environ 70 milliards à l’état, la dette se creuse chaque année de 70 milliards puisque nous devons emprunter pour financer notre déficit primaire. Il est donc tout à fait légitime de considérer que si le nombre de fonctionnaires en France était resté au niveau de 1981, nous aurions – toutes choses égales par ailleurs – près de 1600 milliards de dette en moins. Nous serions donc à l’équilibre et le meilleur élève de la classe européenne.

Et qu’on ne nous dise pas que ces personnes devenues fonctionnaires se seraient retrouvées au chômage : c’est dégradant et insultant pour elles. Elles auraient trouvé un (vrai) travail dans le secteur marchand dont la compétitivité aurait été renforcée. C’est à peu près ce qu’a fait l’Allemagne socialiste de monsieur Schröder. Comme le souligne un ouvrage célèbre « à chaque fonctionnaire, son chômeur ».

 

Les malheureux plans d’austérité de Sarkozy et son non-renouvellement d’un fonctionnaire sur deux dans les services de l’état n’arrivent pas même à compenser l’accroissement monumental des dépenses de fonctionnement des différentes collectivités territoriales, majoritairement sous contrôle de la gauche.

 

Les socialistes n’ont pas même besoin d’être au pouvoir pour détériorer les finances du pays et ce pauvre Sarkozy n’arrive pas à écoper suffisamment vite. Si en plus des collectivités les socialistes contrôlent le pouvoir central, c’est de toutes parts que le navire France prendra l’eau : voilà pourquoi nous avons perdu notre triple A.

 

Notre « gros malin neuneu » mérite bien son bonnet de triple Ane…

 

 

 

DANTON

Déjà 3 commentaires, laissez un commentaire

3 commentaires actuellement

  1. Avec Valls et Hollande, les Français sont saturés nous n’entendons plus parler que des juifs et de Schoa. Cette saturation entraine un raz le bol des Français tout est bon pour commémorer.
    Mais jusqu’où ira-t-on? N’y aurait-il que les Juifs pour avoir soufrer de la guerre ?

  2. LES MEDIAS N’AIMENT PAS LA FRANCE !
    Depuis que les Socialistes sont au pouvoir, en particulier depuis que François Hollande est Président de la République, l’information médiatique en France est dirigée essentiellement contre tout ce que le Gouvernement entreprend !
    Pourtant, quand il a pris les rênes du Pays, la situation était désastreuse :
    – Les français étaient gouvernés les uns contre les autres : public/privé, jeunes/âgés, chômeurs/travailleurs, villes/banlieues, etc.… ! – Les finances publiques dans un état lamentable ! – Les riches plus riches, les pauvres plus pauvres ! – Les autoroutes privatisées ! – Les affaires en cascades : L’Oréal, Champ de courses bradé, financement de campagne électorale, indépendance de la justice remise en cause par la loi Dati, désignation à l’audiovisuel par le Chef de l’Etat, et ainsi de suite …
    Tous les journaux ont promotionné cette méthode gouvernementale ! Mais les Françaises et les Français ont décidé le contraire ! Ils ne veulent plus de « Karcher » !
    Depuis, il ne manque pas une seule journée où les journaux écrits, télévisés, tapent sur le Gouvernement. Tout est orchestré, dans toutes les pages de l’information, je suis outré !
    Prenons un quotidien national, très connu à Paris :
    – Page une : Hollande est-il à la hauteur ? – Page deux : Marine Le Pen dénonce la hausse des impôts ! – Page trois : La loi sur la refondation de l’école et les rythmes scolaires en interrogeant un élève de la maternelle ! – Page quatre : L’écotaxe : les camions dans la rue ! Les bonnets rouges alors qu’ils sont dirigés par les patrons ! – Page cinq : Un homme tire sur ses parents ! – Page six : La France va être éliminée ! – Page spectacles : Sarkozy admire en spectateur Carla Bruni !
    Vous fabriquez des torchons ! Je vous cite :
    « Les incapables, la prostate, …….
    Et c’est tous les jours ainsi ! Tout est foutu ! Suicidez vous ! Les socialos sont au pouvoir !
    Vous promotionnez la sinistrose ! Vous ne dites pas la vérité ! Non, tous les Français ne sont pas racistes ! Non, tous les français ne sont pas contre les mesures gouvernementales ! Non, tous les français ne sont pas contre certains impôts !
    Aucun de vous n’explique le pourquoi, le bien fondé des mesures gouvernementales. Au contraire, vous instrumentalisez les gens indécis, les plus défavorisés, pour leur faire croire que le gouvernement est composé d’incapables, le Président en premier !
    Alors ne vous étonnez pas de la montée du racisme, qui génère des prises de position pour le Front National ! Oui, Messieurs les journalistes, vous promotionnez un parti qui soit disant est politique, vous participez à la banalisation des extrêmes !
    Non, Messieurs, vous n’aimez pas la France !
    Et en plus votre « canard » est cousu de fautes d’orthographe !
    Non, Messieurs, vous n’aimez pas la France !
    Pourtant le Gouvernement n’a rien changé dans la feuille d’imposition des journalistes ! Plus que les cheminots, que souvent vous mettez en exergues, vous bénéficiez de privilèges !
    « Non seulement des avantages en nature : frais de repas, d’hôtel, de déplacement, mais aussi d’une véritable niche fiscale. En effet, à l’origine, une déduction fiscale supplémentaire par rapport à tout citoyen français a été crée et se justifiait en raison de l’impossibilité pour les journaux d’après guerre de disposer des ressources financières suffisantes pour rembourser l’intégralité des frais professionnels. Dans ce contexte l’Etat a accepté d’assumer ces défraiements pour tous les journalistes et les métiers s’y rapportant. Mais à la fin de la 2 ème guerre mondiale, les conditions salariales des journalistes français ont évolués. Désormais, la plupart des frais professionnels sont pris en charge par leurs journaux.
    Les journalistes cumulent donc les remboursements effectués par leur Entreprise et celui de l’Etat ! Aujourd’hui l’article 81 du code général des impôts permet aux journalistes de déduire directement 7.650 euros de leur revenu imposable pour « frais inhérents à leur profession ». Alors que tous les français sont censés être « égaux » devant l’impôt : article 13 de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen ! ».
    Mais voyez-vous, les cheminots sont informés, leurs Ipad ne fonctionnent plus à la vapeur !
    Non, Messieurs, vous n’aimez pas la France !
    Et puis un jour, on s’en prend aux médias ! Qui ? Pourquoi ?
    Un homme armé isolé ou organisé ?
    Voilà ce que vous avez entrainé dans votre sinistrose, une maladie terrible !…….Une place privilégiée aux fous, aux extrêmes !
    Alors que vous prônez la liberté de la presse, vous êtes l’instrument d’une seule idée de pensée ! Vous n’acceptez plus le pluralisme ! Avant, vous exprimiez diverses opinions ! Aujourd’hui vous êtes tous sur le même courant de pensée !
    Mais qu’en on s’attaque à la Presse, on s’attaque à notre Liberté à Toutes et Tous ! Alors, Nous comme on aime la France, on vous défend aussi !
    Oui pour la liberté de la Presse !
    Non pour une presse dirigée par un seul courant de pensée !
    Oui, nous, Toutes et Tous, aimons la France !
    Un citoyen imposable et fier de l’être, mais qui a cessé d’acheter le journal et qui a débranché son téléviseur ! Jacky DUPONT

  3. En même temps, il est née en Corrèze, faut pas chercher ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *