Expatriation et morale

  • 13 octobre 2012

Par leur élection, le Président et sa majorité socialiste ont acquis un droit légal mais non moral de lever l’impôt.

Ce droit moral se constate a posteriori et après quatre mois de dictature fiscale, cela semble bien mal parti. Tout prisonnier d’un système qu’il considère comme injuste se sent le devoir de s’évader. Et cela est d’autant plus facile qu’il est plus intelligent et plus entreprenant.

Tout au long de l’histoire et dans le monde entier, ce droit légal à lever l’impôt sans application de principes moraux a été la base de révoltes, révolutions et expatriations. La France en a fait la triste expérience à de nombreuses reprises.

Cette élection, comme celle de 1981, a été entièrement basée sur le populisme et elle a écorné directement le droit moral. L’achat par le parti socialiste de voix en créant 1,5 millions de fonctionnaires, en soutenant des centaines d’associations liées au parti, en finançant des partis extrémistes mais fidèles, a dès le départ vicié la moralité des décisions.

Car il faut voir que le déficit de la France est pratiquement égal aux salaires cumulés payés aux fonctionnaires électeurs créés par la gauche à tous les niveaux.

La dette a eu bon dos pour accabler le pouvoir précédent et maintenant les socialistes veulent la faire payer au secteur privé qui n’a vraiment rien à voir avec sa création.

Le salaire indu des uns est payé par le travail des autres.

Et nos bonnes âmes de gauche, pour juger ceux qui éventuellement veulent s’expatrier, mettent en avant le patriotisme, valeur dont ils n’ont cure si ce n’est comme argument électoral. Regardez ces éléphants : qu’est-ce qui compte pour eux, si ce n’est eux-mêmes ?

L’affaire Bernard Arnault vient à point nommé pour les effets de manche sur le civisme, l’intérêt national, l’idéal patriotique, l’intérêt général. Elle permet à Montebrouette de s’ébrouer en secouant sa crinière.

Quelle rigolade aux niveaux les plus élevés de l’état. Ils doivent tous remercier Bernard Aranud. Il leur a offert une bonne occasion pour se cacher derrière un brin d’herbe.

Ce sont les vampires qui accusent leur victime ! Les parasites qui se révoltent parce qu’ils n’ont plus de sang à sucer !

Mais réfléchissez un peu.

Les usines de Bernard Arnaud continueront à tourner en France qu’il soit là ou pas. Le capital investi dans l’outil de travail et les prélèvements obligatoires de 72% continueront à exister. Les impôts personnels de Bernard Arnaud ne sont qu’une goutte d’eau par rapport à la richesse qu’il a créée pour la France et à l’image mondiale que son groupe véhicule. Les ventes de LVMH sont à l’étranger, les investissements et les salaires en France (pour l’instant).

La Constitution n’a pas créé le masochisme comme principe moral. Des dizaines de milliers de Français qui ne sont pas riches cherchent à s’expatrier tous les ans pour aller dans des pays où le travail et la richesse qu’ils veulent créer seront reconnus, mais un grand nombre sont bloqués pour des raisons familiales ou professionnelles. Notre gouvernement devrait se préoccuper plus de ces départs de qualité que de Bernard Arnaud.

Un état spoliateur n’a pas de leçon de moral à donner à ceux qu’il spolie, tout particulièrement lorsque les impôts sont dus à des manipulations électoralistes.

Lisez l’Etat au Régime de René Dossière ou les nombreux rapports de la Cour des comptes et vous comprendrez que les détournements d’argent public sont permanents et que les avantages créés sont injustifiables.

Et malgré un regard de plus en plus lucide du KKK médiatique sur le piteux début de règne de Reblochon 1er, l’affaire Bernard Aranud redonne à tous un bol de soupe inespéré. Mais ce n’est pas en écrivant « Et si Sarkozy avait eu raison » qu’ils retrouveront leur honneur perdu.

Après avoir soutenu un malade sexuel en toute connaissance de cause, puis un maniaque de la Présidence, et après avoir détruit le seul Président depuis longtemps qui faisait bouger les choses, c’est à eux de relayer la morale centrale !

Voyez tous ces ministres qui n’en finissent pas de caser leurs copains, ces écolos qui accrochent sans souci moral les légions d’Honneur comme une médaille en chocolat sur le poitrail des coquins qui en rigolent, ces comités qui financent les laissés de côté car on ne peut donner un ministère à chacun, les affaires de cul qui deviennent des affaires d’Etat, c’est ça le règne de Reblochon !

La gouvernance d’un pays, ce n’est pas une distribution de cacahouètes, cela se mérite.

Et la France que nous n’avons pas choisie, nous ne la méritons vraiment pas.

DANTON

Déjà 17 commentaires, laissez un commentaire

17 commentaires actuellement

  1. Cessez de vous battre sur la fiscalité abusive, j’ai une solution imparable. Tous les membres du gouvernement et tous ceux qui votent le niveau de l’impot sur le revenu ( députés et senateurs ) devraient afin d’exprimer leur patriotisme fiscal appliquer à leurs revenus ( tous les revenus ) le taux maximum de l’impot et ce, dès le premier euro. Nul doute qu’ils privilegiraient alors les économies plutot que les prélévements.
    Clovis

  2. Danton était-il aussi vulgaire ? Ces surnoms font-ils penser à une bonne volonté ?
    Ce site est une grosse blague grotesque qui ne favorise pas vos idées ultra-libérales.
    Vous pourriez faire tomber le masque apolitique de votre idéologie qui sue le laisser-fairisme, auriez-vous honte d’assumer cela ? Ou bien êtes-vous une antenne populiste de l’UMP qui cherche à attirer des soutiens sous sa pseudo couverture apolitique ?
    Un peu d’honnêteté intellectuelle, du moins l’intellectuelle, ne peut pas faire de mal, goûtez-y, vous y prendrez goût.

    Bien à vous !

  3. « le salaire indu des uns est payé avec le travail des autres »…
    Vous parliez des entrepreneurs soumis à l’ISF, je suppose ?
    Des gens dont le salaire provient du revenu du capital, et qui par conséquent sont moins taxés que le smicard qui travaille pour eux.
    Des gens qui profitent d’un système qui a mis 80% des richesses dans les mains de 10%.
    Des gens qui prennent pas plus de risque qu’un soldat, un pompier ou un flic.
    Des gens qui sont pas plus brillants qu’un chercheur, un écrivain, ou un ministre.
    Des gens qui sont pas plus indispensables qu’un médecin, un prof ou un magistrat.
    Mais des gens qui sont payés dix fois, cent fois, mille fois plus ! Et qui viennent se plaindre ?!
    Qu’on leur coupe la tête ! On les remplacera !

  4. Trop d’impôts tue l’impôt c’est un proverbe et une vérité de fiscaliste. Il est dommage que l’on vas plus gagner d’argent en développant des stratégie fiscal, pour payer moins d’impôts qu’en développant son entreprise. La chasse aux astuces fiscales est ouverte et l’on peu prédire sans trop se tromper que la récolte des impôts ne sera pas a la hauteur des prévisions. Dommage !

  5. Oyez Oyez! C’est exactement ce que je viens de dire. Tu viens de passer 75% de ton texte à te concentrer sur les patrons du CAC. L’artisanat, c’est le premier employeur de France. 2 800 000 des entreprises en France sur 3 000 000 sont des TPE/PME. Le problème n’est pas le CAC qui comme tu le notes ont les moyens intellectuels et financier de défiscaliser. Le problème, c’est l’acharnement des dépenses publiques, dépenses sociales, du gâchis généralisé de l’administration Française depuis 40 ans et de l’augmentation permanente des impôts pour financer leur pseudo morale sociale, qui touchent toutes ces entreprises locales et classes moyennes (vivier Français qui a franchement besoin d’oxygène).

    Ensuite, je ne monte pas les catégories les unes contre les autres, ou, peut être, t’es tu senti viser à juste titre par mes propos…
    Enfin, méfions nous de l’eau qui dort.

  6. qui te parle des artisans ou autre micro entreprises ?
    on te parle justement des tout ces bons à rien du cac
    40 en partie, placés là par des « groupes d’amis »,
    ce ne sont même plus de vrais patrons mais des gestionnaires qui ont écoeuré la France entière à gagner millions sur millions, et tout ça en échappant à l’impôt car assez riches pour jouer sur toutes les placements ou niches fiscales (merci sarko) qui ont droit de casser les emplois et qui partent avec de beaux « parachutes dorés »

    ces mêmes gens qui te refusent une petite rallonge quand t’es au smic car la boite « va mal » mais qui viennent se pavanner avec la dernière BMW ou audi

    on sait ce que c’est de bosser nuits, fériés, et we pendant qu’eux sont chez fauchon ! ils n’ont rien fait de leurs mains mais ont juste été placés là pour monter la sacro sainte action… qui te parle des « petits patrons » ? effectivement, le francais a été longtemps privé de son pain, ça dure depuis 15 ans…. quand à ce qu’il se rebiffe…. il y a longtemps qu’il n’y a plus de révolutionnaires en France… surtout avec des gens comme toi qui continuent de monter les catégories les unes contre les autres u lieu de marcher main dans la main pour un vrai revenu du travail
    Les « cassos » ont raison après tout… pourquoi se faire ch** ??

  7. Il y a une chose qui est sûre, c’est que le travail ne sert plus à rien en France. Trop d’impôts sur le peuple pour financer cette bourgeoisie gauchiste, snobe, et qui elle seule a le cœur à gauche avec l’argent des autres. Des airs de révolution pour l’année 2013 rentrent dans les têtes, j’entends déjà le futur vacarme… Elle viendra du fonctionnariat et des assistés le jour où le privé ne pourra plus payer. Ils sont organisés, ont l’habitude de grever, et ont du temps pour pouvoir s’y accorder. Et vous me faites rigoler quand vous parlez des riches (espèce en voie de disparition)… pourquoi les gens s’attardent toujours sur une extrême minorité. C’est plus simple de montrer du doigt les rangs sociaux qu’ils n’atteindront jamais. Mais regardez vous un peu… Combien de temps travaillez vous, combien gagnez vous, quelles aides obtenez vous, … qui est la réelle sangsue du système ? Posez vous les bonnes questions ? Les médias passent leur temps à parler du CAC40 (40 entreprises en France, sur 3 millions)… on s’en branle… Commencez à discuter avec les vrais chefs d’entreprise qui travaillent 80h00 par semaine, qui ont leur vie et chemise dans leur société, … bref un boulanger, un boucher, la petite PME du coin, … qui paye plus de 50% de charges (IR, RSI, URSSAF, IS, …) sur son activité…. et pour financer quoi ? des branleurs qui vont bosser 30h00… se plaignant à chaque fois qu’on va leur demander de réaliser leur travail.
    Je vous le dis, des jours sombres nous attendent, méfiez vous ce qui croient que votre système dans lequel vous croyez sera là pour vous aider… le Français a eu trop tendance depuis 40 ans à baisser son pantalon… privez le de son pain au titre de diverses moralités et il ressortira les outils un peu trop longtemps oubliés. Bref, j’ai hâte de voir ce qu’il va se passer. Ça commence dès Janvier 2013… la colère du peuple grandit.

  8. les francais on voulue c est guignoles sarkollland ,y feron rien melenchon qui decouvre que holland et le ps sont les meme que l ump ,et qui a appeler a voter holland sans condition ,et l ump qui decouvre le racisme anti blanc la delinquances des banlieus ,le chomage ,la misere ,la vie cher ,l euro monaie merdique , tous bleu marine ,sortir de l euro ,taxer les produits qui vienne de chine et d ailleur,montbourg qui pose avec un mixeur ,ou tout les composant sont fabriquer en chine mdr,il est beau le fabriquer francais

  9. « Dictature fiscale » ? Quel article grotesque ! Les riches ont bénéficié de cadeaux continuels depuis des années, on ne va pas les plaindre maintenant qu’il vont payer un peu.

  10. Réveillez vous , c’ est ça la mondialisation , les élus nationaux ne sont que des pantins au service d’ une élite mondiale , nous perdons notre souveraineté chaque jour , pendant que des …. se limitent a gauche_droite , droite- gauche , ouvrez les yeux vous étes manipulés depuis des décénis , éteignez votre TV car tous ces médias sont au service de cette élite , qui nous pompe notre fric , et chaque jour un peu de liberté en moins avec des lois a la con pour soi-disant notre bien étre . ……….

  11. Mombounoux, ce n’est pas vrai, si vous allez au Maroc, vous verrez beaucoup de Français qui ne peuvent plus vivre en France avec leurs petits revenus et vivent très bien là bas

  12. Pourquoi toujours s’en prendre aux riches? qu’ils payent autant d’impôts que les autres normal, mais pourquoi détester et blâmer ceux qui créent de l’emploi ? Alors qu’à côté de çà, « les soi disant pauvres » font du culte de la personne avec des footballers des artistes, qui se fichent de la France, Nous font honte, prennent les français pour des vaches à lait., et gagnent des millions pour courir quelques heures derrière un ballon ou autre… Mais là c’est normal, ce sont de dieux !!!!! Lorsque le bon sens et la conneries ne seront plus gratuits, peut être qu’on grandira.

  13. Le réveil du printemps sera sanglant. Les français sont dans la merde, c’est bienfait pour eux, ils ont fait comme les américains, avec la famille bush, les russes avec Poutine, Ce sont des boeufs, qui pensent qu’à tendre la sybille et regarder dans l’assiette du voisin. Ils attendent qu’on les serve, et sont lobotomisés, incapables de réfléchir. Ils ont votés alors qu’ils payent. Ils n’ont même pas réfléchi que l’on paye encore les conneries faites sous le régime Mitterand. Et le désastre de Hollande nous coûtera cher encore longtemps.
    achetez des lampes de luminothérapie parce que nous ne somme pas prêts de revoir la lumière.

  14. De qui parlez-vous? Nicolas SARKOZY? S’il avait été un Président, je m’en serais souvenu. Je me souviens vaguement de lui en tant que ministre de l’intérieur, mais Président. Franchement vous m’étonnez…

  15. Vous êtes fin raide bourrés les mecs.
    Vous avez deux mois d’avance sur le réveillon.

  16. il est facile pour les riches de partir que pour les classes moyennes qui doivent payer pour les hauts revenus qui se débinent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *