Mitterrand et le coup d’état du 22 décembre 1989

  • 14 juillet 2013

Le 17 avril 1989, lors d’une perquisition relative à une affaire de fausses factures à Marseille, l’inspecteur Gaudino découvre des cahiers rédigés par Joseph Delcroix qui explicitent les différentes structures et montages de la société Urba.

Cette société avait été créée à la demande de Mitterrand en 1973, deux ans après le congrès d’Epinay, pour rassembler des fonds en vue des élections futures. Les campagnes électorales devenant de plus en plus chères, les cotisations d’adhérents et les rétro-subventions de l’Internationale Socialiste devenaient insuffisantes.

L’inspecteur Gaudino découvre que la société Urba organise le racket d’entreprises privées en prélevant 2% à 4% sur les marchés publics attribués. Urba verse alors les fonds à une société parisienne, GSR Graco, dirigée par un certain Gérard Monate. Pour soutenir le PS, Monate a créé la FASP, Fédération Autonome des Syndicats de Police. Au cours d’une perquisition au siège de Graco, l’inspecteur Gaudino obtient de la comptable de la société tous les comptes. Monate avait demandé à la comptable de les détruire mais elle ne l’a pas fait.

Tout devient alors clair pour l’inspecteur Gaudino. La galaxie Urba-Graco a une douzaine de filiales entre lesquelles l’argent transite et qui servent de pompe à fric. Les sommes collectées sont réparties à peu près comme suit :

  • 30% vont dans les caisses du PS au niveau national, en vue de préparer les campagnes de Mitterrand,
  • 30% sont donnés à l’élu local qui apporte les marchés objets du racket. De nombreux élus sont impliqués, bien au-delà de Marseille,
  • 40% restent en frais de fonctionnement et engraissent largement les acteurs d’Urba-Graco impliqués directement.

Tout est alors fait pour mettre des bâtons dans les roues de l’inspecteur Gaudino et pour arrêter son enquête. Gaudino s’entête mais il lui faudra tout de même 3 ans pour que l’affaire passe devant les tribunaux. Il écrira aussi un livre « L’enquête impossible » chez Albin Michel. Il sera par la suite révoqué !

La panique s’est emparée alors du parti socialiste et de Mitterrand qui savait que sa campagne de 1988 avait été financée à 25%, voire 50%, par Urba-Graco. Un comité spécial est formé par Mitterrand pour envisager des contre-feux et trouver une solution. Ce comité comprend Rocard (alors premier ministre) Arpaillange, Joxe et Mauroy. Il propose vite comme parade de faire voter une loi d’amnistie. Une première tentative échoue à l’automne 1989. Une manœuvre plus subtile va alors être mise en place.

Le 21 décembre 1989 (à quelques jours des fêtes de fin d’année) un texte sur le financement des partis politiques est présenté au sénat. Il n’est aucunement question d’amnistie et ce texte est adopté par la majorité de droite.

Le 22 décembre 1989 le texte voté par le sénat vient devant l’Assemblée Nationale. Il présente cependant un additif de poids qui amnistie « toutes les infractions commises avant le 15 juin 1989 en relation avec le financement direct ou indirect de campagnes électorales ou de partis ou de groupements politiques ».

L’élection de Mitterrand aurait dû être invalidée mais grâce à cette autoamnistie Mitterrand est resté Président. Il y a bien eu quelques soubresauts à droite mais tout s’est rapidement calmé.

Analysons plus avant ce qui s’est passé. Un président qui aurait dû être destitué utilise sa majorité pour faire voter une loi qui l’absout de ses turpitudes passées et lui permet ainsi de se maintenir au pouvoir. Dans une république bananière, ce genre de pratique s’appelle un Coup d’Etat. Gageons que la France aurait sévèrement critiqué un Président qui se serait autoamnistié.

Les acteurs de ce Coup d’Etat sont tous les députés qui ont voté cette autoamnistie. En fait, la honte a gagné un grand nombre d’élus socialistes d’alors et une majorité d’élus en cession de nuit se sont éclipsés en laissant leurs clefs de vote afin que quelques « amis » moins scrupuleux puissent la tourner pour eux.

Une partie de ces députés complices d’un Coup d’Etat sont encore députés aujourd’hui et l’un d’entre eux est devenu Président de la République. Et il nous fait la morale tous les jours ! Son ex-compagne Ségolène faisait également partie des comploteurs d’alors. Quelques-uns de ces députés ont probablement été des « apporteurs d’affaires » au système Urba-Greco et ils se sont empressés de voter cette loi scélérate. Aucune investigation poussée n’a malheureusement eu lieu. Le Conseil constitutionnel, garant de la constitution, a-t-il bougé le petit doigt à l’époque ? Ecoutez les cris d’orfraies que les « sages » poussent aujourd’hui face à ce malheureux Sarko qui a dépassé la limite autorisée de quelques centaines de milliers d’euros et que l’on punit de 11 millions…

Ce coup d’état du 22 décembre 1989 est resté dans l’ombre. Notre pays est décidément tombé bien bas pour ne pas comprendre, juger et condamner, cette atteinte majeure à la démocratie, perpétrée par le pouvoir socialiste sous Mitterrand avec l’aide active de notre actuel Président.

DANTON

Déjà 17 commentaires, laissez un commentaire

17 commentaires actuellement

  1. Je mesure la colère des francais , je suis inquiete,,mais je vois que la france et son industrie sont liquidés.

    s’il vous plait , dites aux hommes politique de ne surtout pas se meler d écononomie
    et quant au reste, je trouve l atmosphere de plus en plus irrespirable dans notre pays.
    Mais , ne vous y trompez monsieur le Président , n est pas un chic type débonnaire, mais tres calcultateur . Et je vous rappelele une petite phrase de martine aubry;: cette fois , nous allons changer les pensees des francais et nous allons leur faire penser autrement
    au secours , mon pays n est plua democratique
    Therese

  2. ………………..et Mitterrand fleurissait chaque année la tombe de son Idole le Maréchal P. Pétain .

    il reçoit l’Ordre de la Francisque en mars-avril 1943. Pour recevoir cette distinction honorifique, il est parrainé par deux membres de La Cagoule (Gabriel Jeantet, membre du cabinet du maréchal Pétain, et Simon Arbelloti), et prête le serment suivant : « Je fais don de ma personne au Maréchal Pétain comme il a fait don de la sienne à la France. Je m’engage à servir ses disciplines et à rester fidèle à sa personne et à son œuvre ».
    Cette décoration lui sera reprochée par ses adversaires tout au long sa carrière politique, depuis les communistes (dès 1948) jusqu’aux gaullistes (dès 1954) et la SFIO (dès 1958). ……et oui !!!!

    Dans une lettre du 22 avril 1942, il avoue n’être pas particulièrement inquiet du retour aux affaires, en avril 1942, de Pierre Laval [la personnalité la plus importante de la période du régime de Vichy et le principal maître d’œuvre de la politique de collaboration d’État avec l’Allemagne nazie], qui doit selon lui faire ses preuves, mais il condamne la fonctionnarisation de la Légion française des combattants (LFC), lui préférant le modèle du Service d’ordre légionnaire (SOL), que vient de mettre en place Joseph Darnand. …… Va comprendre Charles !!!!

  3. Et l’inspecteur GAUDINO a été viré.
    de plus MITTERAND était très inquiet de la candidature de COLUCHE.. CHERHCER L’ERREUR!!!

  4. pour moi a l Age ou j arrive plus rien a faire mais rien ne m empêche de laisser un commentaire
    parton de Giscard droite les bijoux de Bokassa a fait pour les vieux c tout résultat de la fin de son septennat pas grand chose
    Mitterrand gauche a fait quelque chose mais on a était bloquer par la droite on a pas était malheureuses
    arrive Chirac droite puis Sarkozy droite une fois de plus alors la on a était dans la merde de plus sarko fait un trou a l ump résultat se sont les gens de la droite qui rembourse la dette pour lui comme si il n avait pas l argent pour boucher le trou sa prouve l intelligences des français maintenant on a hollande gauche se n ai pas mieux la preuve on et dans la merde et de plus il repousse le départ a la retraite il y a des jeunes qui on besoin de travail mais non faite travail plus pour gagner des chômeurs en plus moi comme beaucoup de français avons vue défiler des gouvernements moi je n ai connu que la gauche et la droite de gaule Pompidou et les autres nommer plus haut mais je n ai jamais connu une merde comme celle que l on vie actuellement alors au prochaine élection je ne vote pas car j en et ras le bol d être pris pour l idiot de service je préfère m abstenir et qui vivra verra voila ma devise car plus j approche de la retraite et plus il repousse le départ

  5. un exemple : le mien
    _demi part supprimée grâce au gouvernement précédent.
    _une mère en aide alimentaire.
    _une fille au rsa qui court après les petits boulots et que j’ aide pour sa voiture entre autre.
    chauffage entièrement électrique……..
    mutuelle de plus de 130 euros……..
    impôts fonciers et locaux dans les 900 euros chacun, pour un petit f2 dans un vieil immeuble de plus de 40 ans.
    Mon seul plaisir c’ était un petit voyage tous les deux ans avec un comité d’ entreprise……terminé.
    faites une émission télé : on a échangé nos niveaux de vie. que ceux qui ont 15 000 euros par mois prennent la place de ceux qui en ont disons 1800 euros.
    je n’ achète plus rien…….à moins que je trouve du made .in france.

  6. 66 ans perte d’ une demi part ( divorcé )
    mère avec obligation alimentaire
    fille au rsa que j’ aide beaucoup surtout pour sa voiture car elle court après les petits boulots.
    si on nous enlève les 10 % ET TOUT CE QUI AUGMENTE
    dans la passé je faisais un petit voyage avec mon comité d’ entreprise, c’ est terminé. je n » achète plus rien. pour un petit f2 j’ ai plus de 900 euros de fonciers, presque autant de locaux. la gauche …terminé…..la droite terminé….alors ils verrons au prochain vote.
    il faudrait refaire l’ émission on a échangé nos mamans, et créer on a échangé nos niveaux de vie…..comment se comporteront ceux qui ont 15000 euros par mois quand on leur en donnera 1500.
    dans les grosses têtes j’ ai entendu la dame ( j’ ai oublié son nom ) dire je ne pourrais pas vivre avec 1800 euros par mois…..ça m’ est resté coincé……

  7. je vous entend tous, et je vous comprend, je réagis comme vous, mais, on peut critiquer jusqu’à perpette sur le sujet, le plus simple, mais il faut le faire, c’est s’inscrire sur le parti du peuple que je viens de créer, le PFC ou le mouvement du PEUPLE FRANCAIS EN COLERE.
    REVOLTONS-NOUS, REVOLTEZ-VOUS, agissons tous ensemble pour renverser ce pouvoir, gauche ou droite, ce sont les même, faisons la révolution, pacifique, par les urnes, mais faisons-la.
    je suis comme la plus-part d’entre vous, je suis malade de voir mon pays se délabrer, livré aux vautours de politiciens qui sont dans leur monde et qui nous ignore royalement, et qui nous font payer, payer, encore et toujours, battons-nous, c’est la seule solution, inscrivez-vous et faite passer la nouvelle, le peuple se rebelle, et plus nous seront et mieux se sera !…
    l’adresse du parti est:
    PFC
    20BLD Mme de Sévigné
    76440 Forges les Eaux

  8. septembre 2013 équivalent de 1789 la tete de toutes cette bande de cons au bout d’une fourche

  9. c’est une pute depuis sa naissance, faire élévé sa progéniture par les Français, les fils condamnés pour trafic d’armes etc… déjà à sa naissance c’était une merde

  10. Pardon j’avais oublié de me nommer lors de mon commen taire précédent.

  11. tous pourris tous les mêmes.
    Il n’y a que le profit….. le profit…..
    Il est temps que la vraie révolution des laborieux contre tous ces nantis se mettre en marche.
    Depuis le roi Giscard juste qu’au prince de l’insolence » moi président » tous sauf peut-être Chirac qui était muselé par tous les autres politicards de tous poils , la France est devenu une ruine planétaire alors qu’elle était en plein essor.
    Nul ne nous parle de crise , elle existe mais quand on veut réellement un pays fort pour ses concitoyens on emploie tous les moyens. tous , sauf ce qui a été fait depuis 40 ans .
    Il est temps de se battre pour reconquérir notre beau pays qui a rayonné sur cette planète.
    Les solutions sont là , dans la tête de tous les français sensés dignes de ce nom.
    Quand le gentil peuple que vous avez bafoué se fâchera vous fuirez dans vos paradis fiscaux que nous irons envahir pour récupérer nos biens gagnés à la sueur de notre front.

  12. Puisqu’on vous dit que Sarkozy n’a fait que du bien à la France !… D’ailleurs c’est à vérifier sur ce formidable site : http://www.perdre-la-raison.com/2012/09/lheritage-le-vrai-bilan-complet-de.html
    A mon avis, même avec beaucoup de bonne volonté, Hollande ne pourra jamais faire pire !!

  13. Une belle preuve des dérives socialistes et du mensonge d’Etat. Voila ces mêmes élus au pouvoir, ils sont compromis et feront à nouveau TOUT pour garder le pouvoir, à nous de contrer leurs espoirs véreux.

  14. Ben oui terra c’est connu,répertorié sans discussion possible…
    Seulement voilà ,la mauvaise foi est une religion chez les pseudos-socialistes: ceux qui se servent du peuple ,de la misère du monde pour continuer à s’engraisser comme des cochons sur le dos des croyants.et surtout des jaloux qui constituent un nombre considérable de gens dans ce parti.

  15. depuis 1982 touts les budgets de la france on été fait en négatif …. c est super francisque et ses amis ( moroy,rocar,fabuis and co) qui on maqué le systéme alors les lecons de morales a d autres

  16. Confirmation du fait que ce qu’on appelle la Droite ou la Gauche ne sont en réalité que 2 bandes rivales qui se déchirent s’entretuent et demandent caution au peuple par un scrutin dit Républicain mais qui en réalité avalise la bande la plus forte.
    Peu importe les moyens et à ce jeu là Tonton Mitterrand était un vrai chef de Mafiosi :
     » il capo di tuti capi  » le chef de tous les chefs,petit mais GRAND..tout le monde en avait une sainte trouille…
    Le coup d’État du 22 décembre 1989 est un exemple d’une forfanterie qui s’aligne sur des pages et des pages….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *