« La Vérité, l'âpre Vérité »

Le réchauffement par les panneaux solaires

  • 1 septembre 2019

        Comme chacun le sait – peut-être – une partie des rayons solaires est absorbée par l’atmosphère et par le sol et une partie est réfléchie et ne participe donc pas au réchauffement de la terre par le soleil.

        On appelle Albédo le pouvoir réfléchissant d’une surface, c’est-à-dire le rapport de l’énergie lumineuse réfléchie à l’énergie incidente.

        Suivant le type de surface l’albédo peut varier de 0% à 100%, comme l’illustre la liste suivante d’exemples :

  • Miroir : 100%,
  • Surface blanche : +80%,
  • Nuage : 50% à 80%,
  • Sable : 25% à 45%,
  • Glace : 60%,
  • Sol sombre : 5% à 15%,
  • Forêts : 5% à 20%,
  • Surface liquide : 5% à 15%,
  • Corps noir : 0%.

        Comme l’illustre cette table, les nuages ne sont pas « réchauffistes » contrairement à ce qui est souvent dit car ils contribuent à réfléchir l’énergie du soleil. En revanche, les forêts et les sols sombres réfléchissent peu et contribuent ainsi au réchauffement. Il en est de même de la fonte des glaces.

        Et produire de l’électricité avec des panneaux solaires qui ont un albédo proche de 0% contribue en fait à réchauffer l’atmosphère à proximité des panneaux ! En mettant des panneaux solaires sur du sable par exemple on augmente de 25% à 45% l’absorption de la chaleur solaire. Les panneaux solaires sont en fait de véritables radiateurs et selon les régions et les saisons, par temps ensoleillé, la température de l’air autour des panneaux solaires augmente de 10°C à 50°C.

        Va-t-on vraiment combattre le réchauffement en absorbant plus de rayonnement solaire ?

        CLUB DANTON

Écrire le premier commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.