« La Vérité, l'âpre Vérité »

La jalousie

  • 11 novembre 2019

        On a vu ce que le marxisme basé sur la jalousie – et dérivant théoriquement et naturellement vers l’égalitarisme – a eu comme conséquence : 100 millions de morts et la négation de la personne en tant qu’être autonome.

        Mais la jalousie n’est pas un phénomène récent. Elle a irrigué toutes les sociétés humaines à travers les âges avec des hauts et des bas. On est malheureusement aujourd’hui en France dans une période de marée haute des vagues historiques de jalousie…

        Mais comment définir la jalousie ? Laissons s’exprimer quelques philosophes, hommes politiques, écrivains ou inconnus :

  • « Les Jaloux détruisent ce qu’ils sont incapables de créer » Paul Guth,
  • « La Jalousie est un mélange de colère, de tristesse, de frustration, de dégoût, à ne pas confondre avec l’envie » Anonyme,
  • « La Jalousie est un monstre qui s’engendre lui-même et naît de ses propres entrailles » Shakespeare,
  • « Toute Jalousie est sans profit, car en cherchant ce qui peut nuire à autrui, elle perd de vue son propre intérêt » Démocrite,
  • « La Jalousie est de toutes les maladies de l’esprit celle à qui le plus de choses servent d’aliment et le moins de choses de remède » Montaigne,
  • « La renommée est un instrument à vent qui fait résonner les soupçons, la jalousie, les conjonctures » Shakespeare,
  • « Pour tous ceux qui n’ont pas réussi, gâcher le bonheur des autres c’est réussir un peu » Robert de Fler,
  • « Les âmes fortes ne sont ni craintives, ni jalouses. La Jalousie est un doute, la crainte une petitesse » H. de Balzac.

        CLUB DANTON

Déjà un commentaire, laissez un commentaire

1 commentaire actuellement

  1. Il faut associer jalousie et ressentiment !
    La Gauche est remplie de ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.