« La Vérité, l'âpre Vérité »

Faire respecter les règles

  • 19 août 2020

On a le sentiment que faire respecter la moindre règle pose des problèmes insurmontables en France. Les décrets d’application des lois ont pourtant été prévus pour cela et il suffit pour chaque cas de trouver des méthodes simples pouvant s’appliquer facilement.

L’exemple des rave party sauvages est éloquent. Il y a un moyen simple de les faire cesser : saisir le matériel. Le matériel utilisé est souvent très couteux et il est loué par des groupes musicaux. S’il est saisi, soit le locataire doit le rembourser – ce qui est souvent tout à fait impossible – soit le propriétaire doit le passer en perte et profit. Avec cette pénalité financière, les rave party devraient disparaitre rapidement. D’un point de vue pratique, Il est difficile de saisir le matériel pendant le déroulement de la rave party. L’idéal est de le faire avant le début, lorsque le matériel a déjà été installé et que la rave party a été annoncée sur les réseaux sociaux. Mais même dans le cas où le matériel est saisi à l’issue de la rave party, l’effet est dévastateur sur les organisateurs. Taper au portefeuille est souvent la meilleure manière de faire respecter les interdits.

Un autre exemple concerne le port du masque dans les magasins. Pour l’imposer il suffit d’un décret qui interdit le passage en caisse de toute personne ne portant pas de masque. C’est ce qui est fait aux USA où on voit partout des panneaux « No Mask – No Service ». Celui qui n’a pas de masque ne peut rien acheter.

Et sur ce sujet du Covid, il ne faut pas essayer d’imposer le confinement aux personnes à risque mais seulement souligner au niveau le plus élevé les risques que font courir, l’âge, les comorbidités, ou encore l’obésité ou le diabète à tout âge. Le port du masque obligatoire dans tout déplacement public ou privé et dans tout espace clos deviendra une habitude de protection par simple prise de conscience du risque.

CLUB DANTON

Déjà 3 commentaires, laissez un commentaire

3 commentaires actuellement

  1. Sans dramatiser, il faut tout de même remarquer que ces mesures souhaitées sont des variantes issues d’une indétermination d’origine. Le pays se partage donc entre incrédules par lassitude et peureux de construction.
    Toute mesure plus contraignante se soldera par des résistances plus évidentes jusqu’à un acte d’autorité civilement combattu. Attention, danger

  2. Danton est aussi féminisé que le restant des escrocs à col blanc ….
    Le risque 0 pour tous ces trouillards et irresponsables qui sont tellement prétentieux et imbéciles qu’ils ne se rendent même pas compte de la révolte qui les attends au virage …

  3. Dans tous ces cas vous risquez de subir:
    -Rébellion
    -Émeutes
    -Casses
    -Insoumissions…*
    Relayées en vidéo et en temps réel par les réseaux sociaux, whatsapp ou similaires
    Que les Gérants, services de Sécurité, Police Municipale…
    N’oseront jamais résoudre même après Arrêté Municipal,de toute façon trop tardif.
    Le formalisme Politique** et Administratif, aura toujours un affrontement de retard.

    Nota*: Ah! Mr Mélanchon Président virtuel d’une France Insoumise…

    Nota**: le Mali,un État disparu en une nuit, faute d’évaluation sérieuse et permanente (même stratégie d’attaque du “ventre mou”).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.