« La Vérité, l'âpre Vérité »

Les autruches françaises ont trouvé du CO2 au fond du sable….

  • 12 avril 2019

        Alors qu’un grand nombre de scientifiques – incluant des prix Nobel – considèrent que le CO2 a un effet bénéfique pour la planète, les foules se sont fait berner par les gourous écolos qui ont réussi à envouter la grande majorité de la population.

        Plusieurs scientifiques ont demandé qu’il puisse y avoir un débat à propos des rôles respectifs que jouent l’effet de serre et le soleil dans les évolutions climatiques mais les gourous du CO2 rejettent une telle confrontation avec dédain. Pour eux la science a parlé et il ne sert à rien de débattre. Le CO2 est coupable et le verdict est sans appel.

        La thèse selon laquelle le soleil avec ses cycles bien connus de différentes fréquences est pourtant bien plus convaincantes que les contrevérités assénées par les politiciens du GIEC et reprisent sans aucune analyse par la quasi-totalité des médias.

        Les autruches refusent totalement de lire les ouvrages qui sont contraires à l’idéologie du GIEC.
        Les gourous écolos utilisent toutes les ficelles des sectes et cherchent à faire peur.
        L’autruche a maintenant peur de l’augmentation de température alors que les chiffres récents de la NASA montrent que la température a baissé de 0,8°C depuis deux ans. Même le GIEC reconnait que la température n’augmente plus depuis une quinzaine d’année comme en attestent les graphes suivants.

        A noter que sur ces graphes les pics correspondent aux phénomènes El Nino alors que les creux correspondent à La Nina.

        Les américains sont moins atteints que les français par la secte écolo. Il est vrai qu’Al Gore, avec ses multiples affaires conjugales, a décrédibilisé la cause. Et puis les nombreux hivers très rudes de la cote Est ne favorisent pas le discours alarmiste des réchauffâtes… même si chacun sait bien que climat et météo sont deux choses bien différentes… La vérité est que nous ne serons de toutes façons pas capables de contrôler nos émissions de CO2 avant 50 ans et que nous aurons probablement d’ici là un épisode semi glacial. C’est du reste ce que prévoyaient les écolos il y 30 ans lorsque le cycle solaire était descendant.

        Chaque citoyen a le devoir de se renseigner et d’essayer d’avoir un jugement par lui-même. La thèse réchauffiste étant serinée à longueur de journées sur tous les médias, il faut se renseigner sur la thèse inverse. Voici quelques ouvrages – scientifiques ou économiques – qui contestent le rôle du CO2 dans les variations climatiques et qui explicitent l’imposture du GIEC.

François Gervais L'urgence climatique est un leurre
François Gervais L'innocence du Carbone, l'effet de serre remis en question
Christian Gérondeau Écologie, la fin des illusions, 20 ans de décisions ruineuses
Christian Gérondeau Climat : J'accuse, des millions de morts au nom des pays riches
Christian Gérondeau Le CO2 est bon pour la planète
Rémy Prud'Homme L'idéologie du Réchauffement, science molle et doctrine dure
Rémy Prud'Homme Le mythe des énergies renouvelables
Claude Allègre Ma vérité sur la planète
Claude Allègre L'imposture climatique
Olivier Postel-Vinay La comédie du climat
Philippe Verdier Climat Investigation
Hacène Arezki Climat, mensonges et propagande
Svante Arrhénius Sur les origines de l'effet de serre et du changement climatique
Laurent Cabrol Climat : et si la Terre s'en sortait toute seule ?
Étienne Dubuis Sale temps pour le GIEC
André Fourçans Effet de serre : le grand mensonge ?
Serge Galam Les scientifiques ont perdu le Nord, Réflexions sur le réchauffement climatique
Drieu Godefridi Le GIEC est mort, vive la science
Clive Hamilton Les apprentis sorciers du climat
Jean de Kervasdoué Ils ont perdu la raison
István E. Markó Climat : 15 vérités qui dérangent
François Meynard La légende de l'effet de serre

        Une dernière réflexion pour ceux qui pensent que l’IA et le numérique sont l’avenir du monde et vont sauver la planète. Les fermes de données utilisées par les GAFAM, BATX et autres, consomment d’ores et déjà 10% de l’électricité produite. Avec le déploiement de la 5G, ce chiffre va doubler.

        A quand les manifs pour interdire Internet et diminuer nos émissions de CO2 ? Mais il faudrait renoncer aux jeux vidéo et aux réseaux sociaux et ça ce n’est vraiment pas possible.
        Car l’autruche aime ignorer la réalité et se plonger dans le virtuel…

        CLUB DANTON

Déjà 3 commentaires, laissez un commentaire

3 commentaires actuellement

  1. Je partage cette opinion
    Il y a 10 ans, Vincent Courtillon, géophysicien, m’avait convaincu lors d’une conférence à Nantes
    Depuis, il y a eu les travaux de Philippe de Larminat qui, avec une approche différente arrive aux mêmes conclusions
    Enfin, le document fourni avant la Conférence de Copenhague destiné à instaurer la taxe carbone avait été écrit par Simon Linett, représentant la banque Rothschild à la City

  2. Une précision: Au GIEC, ce ne sont pas des politiciens, mais des idéologues.
    Je suis très inquiet de voir les petits toutous de la suédoise demander des cours sur le climat. On leur fourguera des profs idéologues qui confondent (volontairement) climat et météo et qui seront des agents à la solde des écolos catastrophistes chargés de recruter de bons petits soldats. Et on aura le même phénomène qu’avec les profs d’économie, presque tous de gauche marxiste.

  3. Voilà comment ils vont détruire le monde sans même ce rendre compte qu’ils seront, eux aussi, du “DERNIER” voyage ca sent le roussi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.