« La Vérité, l'âpre Vérité »

La religion laïque

  • 5 décembre 2019

        Les plus grandes catastrophes du 20ème siècle ont été organisées par des régimes laïques. Et pourtant Marianne vole à leur défense en titrant récemment « Intégristes de tous bords, extrême gauche et extrême droite leur ont déclaré la guerre : Chasse aux Laïcs ».

        Ces pauvres laïcs en effet, pour qui l’extrême droite c’est la calotte, c’est-à-dire la religion catholique, font comme si la politique française était dépendante du Vatican comme ils le soutenaient déjà en 1904. Mais l’église catholique a profondément muté en un siècle alors que les laïcards n’ont pas évolué.

        Les laïcs ont remplacé en 1904 la morale judéo-chrétienne par des codes, des lois, des textes en tous genres faits de milliers d’articles. Comme il n’y a plus de référence divine supérieure à l’homme et s’imposant à tous, il faut contraindre chaque individu par une avalanches de normes qui n’ont plus aucun cadre moral.

        Malgré tout, la spiritualité reste présente même chez les laïcards endurcis. Souvenons-nous des enterrements religieux de Mitterrand ou de Mauroy ! Cette spiritualité est cependant refoulée dans la vie courante française contrairement à ce qui se passe aux Etats-Unis par exemple où la référence à Dieu est présente dans beaucoup de propos. En France, parler de spiritualité fait peur.

        Les laïcs, malgré leur faiblesse présumée, ont généré les pires catastrophes du 20ème siècle en niant l’existence de valeurs supérieures de l’Etre humain. L’Etre humain est un paysan, un soldat, un artisan, un médecin, un professeur et c’est un technicien de la vie.

        Sans remonter aux massacres de la Terreur de Robespierre et de son Être suprême, la France a connu une période noire entre 1905 et 1914 où les francs-maçons, dirigés par le GODF alors au pouvoir avec la gauche, ont massacré et expulsé des prêtres et des religieux par milliers. Plus de 30 000 prêtres ont été expulsés, des centaines de lieux de culte ont été fermés, les œuvres charitables catholiques ont été dénigrées et affaiblies et l’éducation laïque qui arrache les enfants à leurs parents a vu le jour.

        Mais le pire restait à venir. Le culte de la personnalité dans les pays sans Dieu a conduit au remplacement de Dieu par un dictateur avec droit de vie et de mort sur ses sujets. Et c’est surtout le droit de mort qui a été exercé comme en atteste la liste non exhaustive des principaux bourreaux laïques du 20ème siècle :

  • Staline : 20 millions de morts,
  • Trotski : 2 millions de morts (sa carrière a été trop courte…),
  • Hitler : 25 millions de morts,
  • Mao : 55 millions de morts,
  • Pol Pot : 2 millions de morts (sur une population de 5 millions…),
  • Hô Chi Minh : 1 million de morts
  • Dictateurs de Corée du Nord : 2 millions de morts,
  • Dictateurs d’Afrique : 4 millions de morts,
  • Dictateurs de l’Est : 1 million de morts.

        Bien sûr il y a eu dans l’histoire quelques massacres religieux surtout du fait des musulmans dont la religion est basée sur le contrôle total des populations et des individus, sur l’asservissement de la femme et sur la chasse aux non-croyants. Mais cette religion n’est-elle pas plutôt une secte ?

        Les guerres de religion de la chrétienté ont fait des victimes par dizaines de milliers alors que les exactions laïques en ont fait par dizaines de millions. L’ampleur des massacres laïques est sans commune mesure car les bourreaux avaient un sentiment d’impunité dû à l’absence de toute spiritualité.

        Alors quand Marianne parle de chasse aux laïcs, quelle rigolade….

        CLUB DANTON

Écrire le premier commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.