« La Vérité, l'âpre Vérité »

Ne transformons pas nos forces de l’ordre en bisounours !

  • 7 décembre 2018

Les français se réveillent dimanche avec la gueule de bois. Dans un pays aux apparences paisibles, comment ces scènes de guerre sont-elles possibles ? La Bruyère l’avait exprimé ainsi : « Quand le peuple est en mouvement, on ne comprend pas par où le calme peut y rentrer ; et quand il est paisible, on ne voit pas par où le calme peut en sortir ».

Il y a évidemment des gilets jaunes sympathiques et paisibles – ceux que Castaner appelle à rester chez eux – mais il y en a aussi des radicalisés et il en faut très peu pour provoquer une émeute comme l’histoire de France nous l’a plusieurs fois appris. Surtout si ces gilets jaunes les plus extrêmes sont utilisés comme idiots utiles par les groupes d’ultra-gauche ou d’ultra-droite qui les excitent et les entrainent vers l’affrontement avant de les laisser seuls en première ligne.

L’arrivée des casseurs à Paris était prévue mais les forces de l’ordre se sont trouvées bien dépourvues avec pour seules armes des boucliers et des matraques. On a bien vu quelques canons à eau mais même ceux-ci ont été de peu de poids face aux cocktails molotov, aux grenades artisanales ou aux jets de pierres et de pavés. Et ceci d’autant plus que ces canons ne peuvent être utilisés de face et ne servent donc qu’à « mouiller » les manifestants…

Contre ces révolutionnaires organisés, il faut d’autres armes. A commencer par les grenades de désencerclement. Et ce n’est pas parce qu’il y a eu un accident qu’il faut les supprimer.

Ce qu’on oublie aussi de dire c’est qu’une bonne partie des casseurs viennent de l’étranger. Les meneurs des gilets jaunes connaissent bien le système et ils annoncent leurs points de manifestation suffisamment à l’avance pour que les casseurs internationaux aient le temps de s’organiser. La CGT a une longue expérience en la matière et elle a vérolé le système.

La France doit prendre en compte cette professionnalisation des casseurs et doter les forces de police d’armes plus efficaces mais évidemment non léthales. Chaque pays a ses propres méthodes car il n’y a pas qu’à Paris qu’il y a des émeutes.

Pour ceux qui ont de la mémoire, dans les émeutes de Los Angeles de 1965 qui ont débordé la police américaine et la garde nationale et qui ont conduit à de nombreux pillages, seul le quartier coréen de la ville a été épargné… car tous ces vétérans de la guerre de Corée étaient sortis dans la rue avec leurs armes…

Les plus hypocrites sont ces parlementaires de gauche qui ont passé leur temps à déshabiller les forces de l’ordre et qui viennent s’indigner des dégradations. Leur naïveté ou leur inconscience est stupéfiante.

Écrire le premier commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.