« La Vérité, l'âpre Vérité »

Pétition en ligne : la grande manipulation

  • 14 mars 2019

La pétition sur le climat #LAffaireDuSiècle – à l’initiative de quatre ONG (Greenpeace, Oxfam, FNH et Notre Affaire à Tous) – prétend avoir recueilli 2 millions de signatures.

Mais ce chiffre est totalement manipulé et n’a aucune réalité. Le fait que la marche sur le climat qui a suivi cette pétition ait été un flop suffit à discréditer le chiffre de 2 millions.

Dès le lancement de la pétition, le nombre de signataires affiché était suspect. Greenpeace a prétendu avoir recueilli 400 000 signataires en 12 heures et 700 000 en 24 heures. Jamais aucune pétition en ligne « honnête », même aux USA ou en Chine où le nombre d’internautes est considérable – n’a eu un tel succès.

Les internautes ont crié dès le début à la manipulation et la preuve est apparue sur le site de Greenpeace le 19 décembre 2018 : à 10h03 le nombre de signataires affiché par le site était de 750,373 et à 12h13 il n’était plus que de 739,904 !

Comme aucune vérification des emails des pétitionnaires n’est faite, la pétition peut être totalement manipulée par exemple par des robots qui peuvent la « signer » automatiquement avec des listes d’emails provenant de n’importe quelle base de données. Pire, Greenpeace avait un accès direct à la base de données de la pétition et pouvait donc faire des imports massifs de mails en achetant par exemple des adresses à des sociétés de marketing.

Le coût d’achat d’adresses mails non qualifiées – ce qui dans ce cas suffit évidemment – est faible : environ 1000 euros pour 100 000 adresses.

Greenpeace et les autres ONG ont ensuite souligné que la vidéo Facebook sur cette pétition avait recueilli 14 millions de vues, ce qui est en effet considérable. Mais là encore, le nombre de vues d’une vidéo Facebook est un indicateur sans aucune valeur car ces vues peuvent être achetées très facilement.

En allant par exemple sur le site FASTLIKES, on peut acheter 1 million de vues sur Facebook pour 700 euros !

Bien mieux (mais plus chers), on peut aussi acheter des « likes » qui laissent entendre que les internautes ont non seulement regardé mais apprécié la vidéo. 500 000 likes coûtent 14 000 euros.

Et si vous voulez montrer que les autres réseaux sociaux relaient votre message, vous pouvez acheter des « followers » sur twitter : 10 000 coûtent 670 euros.

Pour booster votre vidéo vous pouvez aussi acheter des vues sur YouTube : 1 million de vues ne coûtent que 1900 euros.

On le voit aisément : l’audience sur les réseaux sociaux peut être artificiellement gonflé avec un budget très modeste.
Avec par exemple un budget de 60 000 euros, n’importe quelle pétition peut faire un véritable tabac sur Internet :
• 2 millions d’adresses mail : 20 000 euros,
• 14 millions de vue Facebook : 9 800 euros,
• 5 millions de vues YouTube : 9 500 euros
• 500 000 likes Facebook : 14 000 euros,
• 100 000 followers Twitter : 6 700 euros.

Rappelons que Oxfam et la Fondation Nicolas Hulot bénéficient de plus de 800 000 euros de subvention publique.

Avec notre argent, les ONG peuvent financer des dizaines de pétitions « bidons » par an…

Déjà un commentaire, laissez un commentaire

1 commentaire actuellement

  1. Il y a bien pire que cela, maintenant ils manipulent les enfants !
    Il est grand temps de mettre fin à toutes ces associations, fondations et ONG qui pourrissent la vie de toute la société aux frais des contribuables. Pour cela ils ont trouvé un pays d’accueil dans lequel il peuvent se reproduire facilement et sans dépenser beaucoup d’argent “LA FRANCE” avec comme chef d’orchestre le plus mauvais Président de ces 50 dernières années, c’est peu dire. La France, un des pays les plus malléable et et imbécile au monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.