« La Vérité, l'âpre Vérité »

La réalité cachée de l’esclavage

  • 4 septembre 2020

Tous ces groupes anti-esclavagistes qui tiennent le haut du pavé aujourd’hui n’ont qu’une chose à partager : la haine de l’homme blanc qui a soi-disant réduit leurs ancêtres en esclaves.

Rappelons que depuis des temps immémoriaux, et en particulier chez les grecs et les romains, les vaincus étaient systématiquement réduits en esclavage. Cela n’avait rien à voir avec la couleur de leur peau.

Dans l’ère chrétienne, on a d’abord interdit l’esclavage des chrétiens puis des voix de plus en plus nombreuses se sont élevées pour faire interdire toute forme d’esclavage. Le succès a été divers selon les époques et les géographies mais globalement l’occident chrétien a fait reculer l’esclavage. Ce n’est pas le cas du monde islamique ou des royaumes africains qui ont longtemps continué à pratiquer l’esclavage.

Les pays les plus avancés ont publié des codes pour protéger les esclaves et leur assurer un minimum de droits. C’est le cas de la France et du Code Noir de Colbert qui a codifié les interdits et amélioré le sort des esclaves. Avant ce code, les esclaves n’étaient pas considérés comme des humains car ils n’avaient pas d’âmes… Le Code Noir a été une avancée très importante à l’époque et Colbert a été considéré par les esclavagistes français comme un traître. La lecture simplissime qui est donnée aujourd’hui renverse les rôles et est complétement fausse.

Plus près de nous, au milieu du 19ème siècle la Guerre de Sécession américaine a été lancée par les états du Nord principalement pour faire respecter l’interdiction de l’esclavage par les états du Sud. Bien sûr toute guerre n’a pas la pureté du cristal et des enjeux politiques et commerciaux ont aussi contribué au conflit. Mais d’un point de vue moral cette guerre était dirigée contre l’esclavagisme. Et 360 000 jeunes soldats du Nord sont morts en ayant été recrutés pour mettre fin à l’esclavage. Et l’immense majorité de ces soldats étaient blancs. On sait aussi que parmi les 260 000 morts sudistes, très peu étaient esclavagistes et qu’ils se battaient – à tort peut-être – pour défendre l’indépendance de leur Etat et de leur patrie. Et il faut ajouter à ces soldats morts, les 400 000 blessés et les 50 000 morts civiles.

Au total ce sont plus d’un million d’hommes blancs qui sont morts ou ont été estropiés à vie pour faire abolir l’esclavage et protéger les noirs. Qui en parle aujourd’hui ? Il faudrait au moins avoir la décence de le rappeler.

Et pendant ce temps l’esclavage interne entre royaumes africains ou l’esclavage turco-africain se développait. Il a continué à le faire pendant des décennies et il perdure encore aujourd’hui.

Est-ce que les contestataires s’attaquent à des pays comme l’Arabie Saoudite ou de nombreux pays africains qui tolèrent encore aujourd’hui des pratiques qui relèvent de l’esclavage, même si elles n’en ont plus le nom ? Les esclaves n’existent plus officiellement mais dans ces pays des personnes sont achetées et vendues et appartiennent à leur maitre…

On devrait dire merci aux USA pour avoir sacrifier un million de ces enfants pour faire abolir l’esclavage !

CLUB DANTON

Déjà un commentaire, laissez un commentaire

1 commentaire actuellement

  1. Nous nous sommes laissé imposer la réécriture de notre histoire. Orwell en parlait dans 1984. Seuls sont retenus les éléments “à charge” au détriment d’une vérité beaucoup plus “nuancée” Merci à l’auteur de le rappeler.

Répondre à Jean Goychman Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.